Affaire de fausse déclaration aux douanes de Tébessa : Dix douaniers arrêtés et des milliards récupérés | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Affaire de fausse déclaration aux douanes de Tébessa : Dix douaniers arrêtés et des milliards récupérés

27 avril 2021 à 10 h 40 min

Dix douaniers, dont sept sont originaires de la wilaya de Tébessa et trois d’Oum El Bouaghi, parmi eux des sous-directeurs et un inspecteur principal, ont été placés en fin de semaine écoulée en garde à vue par la brigade de la Gendarmerie nationale de la commune de Aïn M’lila dans la wilaya d’Oum El Bouaghi en lien avec une affaire de fausse déclaration, a-t-on appris de sources bien informées.

Les mis en cause ont été entendus par la brigade de recherche en charge de l’enquête dans une vaste affaire de détournement de plus de 3 millions d’euros. Alors que l’enquête suit toujours son cours, d’importantes sommes d’argent en euros et en dinars algériens ont été découvertes et récupérées par les services de la Gendarmerie nationale, lors des perquisitions effectuées aux domiciles des concernés. La dernière en date a eu lieu samedi dernier, où plus de 4 milliards de centimes ont été découverts bien cachés dans un cimetière de la ville de Tébessa.

Pour rappel, la brigade mobile des Douanes algériennes à Tébessa avait procédé à la fin du mois de mars dernier à la saisie de plus de 3,25 millions d’euros. Les éléments des douanes auraient saisi cette somme en devises suite à une information qui leur était parvenue au sujet d’un individu qui faisait un déplacement entre Tébessa et une autre wilaya en possession d’une grosse somme d’argent en devises. Suite au contrôle de sa voiture dans la localité de Souk Naâmane (territoire qui ne relève pas de la compétence de la brigade de Tébessa), relevant de la daïra de Aïn M’lila, une somme de 3,2 millions d’euros a été découverte bien dissimulée sous la banquette arrière du véhicule.

Pour leur part, les douaniers inculpés ont toutefois déclaré qu’ils n’ont trouvé que 200 000 euros. Suite à cette affaire, la direction générale des Douanes algériennes a réagi en suspendant, la semaine passée, des sous-directeurs, un inspecteur et des agents des douanes.

Selon nos sources, le directeur régional des Douanes algériennes aurait été démis de ses fonctions pour «mauvaise gestion» dans une affaire ayant un lien avec la vente aux enchères d’un lot de téléphones portables saisis au poste frontalier de Bouchebka dans la wilaya de Tébessa.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!