Détenus du Hirak : Le CNLD dénonce de nouveau les «mauvaises» conditions de détention | El Watan
toggle menu
vendredi, 22 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191121


  • Massage Tunisie

Détenus du Hirak : Le CNLD dénonce de nouveau les «mauvaises» conditions de détention

31 août 2019 à 10 h 20 min

Le Comité national pour la libération des détenus (CNLD) a dénoncé de nouveau, avant-hier, les «mauvaises conditions» de détention des 42 manifestants poursuivis pour avoir brandi l’emblème amazigh lors des marches du vendredi 21 juin. «Les avocats du collectif, membres du CNLD, dénoncent les mauvaises conditions d’incarcération des détenus. A ce titre, ils déplorent le manque d’eau durant cet été, où les détenus n’ont eu droit qu’à 20 minutes d’approvisionnement par jour pendant ce mois d’août», a indiqué le CNLD dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

Une délégation du collectif de défense des détenus s’est rendue dans la matinée de jeudi à la prison d’El Harrach pour «s’enquérir à nouveau des conditions d’incarcération des détenus d’opinion, notamment concernant la pression exercée sur Samira Messouci pour le port du hijab», a précisé le CNLD. «Les avocats alertent aussi sur d’autres mauvaises conditions : alors qu’un des détenus passe ses nuits à terre, sans lit depuis son incarcération fin juin, plusieurs détenus d’opinion se retrouvent depuis leur détention dans le même carré que les repris de justice et condamnés», s’est offusquée la même source.

Aux avocats du collectif, membres du CNLD, le directeur de la prison d’El Harrach a promis à «régler définitivement la question» liée aux pressions exercées sur Samira Messouci, élue RCD à l’APW de Tizi Ouzou, d’après le CNLD. «Dans le même sillage, les avocats ont pu arracher le droit pour Samira Messouci de porter une tenue sans foulard. A noter qu’aucun texte de loi n’oblige une détenue à porter le voile pour se soigner et le jour de sa présentation devant le juge de Sidi M’hamed», a fait savoir le CNLD. Le directeur de la prison «s’est engagé en outre à dépêcher une délégation médicale dans les plus brefs délais pour s’enquérir de la santé de tous les détenus d’opinion», tout comme il a assuré «une prise en charge à l’extérieur de la prison, en cas de nécessité, pour les détenus qui ont besoin de soins spéciaux».

Dans l’après-midi, les avocats se sont rendus au tribunal de Sidi M’hamed pour se renseigner sur la «lenteur» de la procédure judiciaire dans le traitement des dossiers des détenus. «Sur place, le juge les a informés que toutes les greffières et les trois juges sont toujours en congé, et que pour l’heure il est dans l’incapacité de les informer d’une quelconque date. Il s’est engagé à les informer par téléphone de toute prochaine procédure», a indiqué le CNLD. Ce collectif qui regroupe familles, avocats, journalistes et militants des droits humains a été créé lundi dernier pour obtenir la libération des détenus politiques et d’opinion. Ces détenus ont été poursuivis pour «atteinte à l’unité nationale» pour avoir brandi ou vendu des drapeaux amazighs après que le général Gaïd Salah eut interdit le 19 juin tout autre drapeau que l’emblème national dans les manifestations antisystème.

De son côté, Aouicha Bekhti, avocate engagée et membre du Réseau contre la répression, a tenu à témoigner de sa visite rendue mercredi dernier à certains détenus du hirak. Pourtant privée de soins et de livres, soumise au chantage de porter le voile qu’elle a rejeté, la jeune militante «Samira (Messouci) m’a impressionnée par son courage, sa détermination et son optimisme», a rapporté Aouicha Bekhti. Au pavillon des hommes, certains détenus étaient abattus alors que d’autres affichaient un moral combatif. Me Bekhti a transmis le message de l’un d’entre eux «qui refuse catégoriquement d’être motif de négociation». «La prison en elle-même est une maltraitance, les conditions d’incarcération sont des circonstances aggravées», a estimé l’avocate, réclamant leur libération «sans condition». 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!