Faute de compromis autour des candidats en lice : Des dizaines de communes sans exécutif | El Watan
toggle menu
vendredi, 01 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Faute de compromis autour des candidats en lice : Des dizaines de communes sans exécutif

29 décembre 2021 à 12 h 00 min

Des secrétaires généraux prennent les rênes des APC, sous l’autorité du wali, dans les assemblées sans président d’APC élu. «Les autorités doivent impérativement intervenir, car le blocage des assemblées aura inévitablement des répercussions non seulement sur la gestion et le développement de la commune, mais aussi sur le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation prévues pour le 5 février 2022», ont plaidé des responsables politiques.

Un mois après la tenue des élections locales anticipées, plusieurs communes peinent à installer leur exécutif, faute de compromis autour des candidats en lice. Avant même l’annonce des résultats définitifs de ce double scrutin par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), des voix s’étaient élevées pour réclamer l’intervention du ministère de l’Intérieur ou des walis pour apporter des «clarifications» afin de combler le vide juridique existant en la matière.

«Les autorités doivent impérativement intervenir, car le blocage des assemblées aura inévitablement des répercussions non seulement sur la gestion et le développement de la commune, mais aussi sur le renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation prévu pour le 5 février prochain», affirment des responsables de partis politiques.

Ces derniers estiment à plus de 500 le nombre des Assemblées populaire communales (APC) bloquées à l’échelle nationale. Selon plusieurs nouveaux élus, la situation de ces APC est d’autant plus «compliquée» que les articles 64 et 65 du code communal modifié ne sont pas clairs.

Le premier stipule que «dans les huit jours qui suivent la proclamation définitive des résultats des élections, les élus sont conviés par le wali pour l’installation de l’APC», alors que l’article 65 modifié dispose que «le candidat à l’élection à la présidence de l’Assemblée populaire communale est présenté parmi la liste ayant obtenu la majorité absolue des sièges.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!