Le CNLD annonce une dizaine de remises en liberté : Des détenus du hirak libérés | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Le CNLD annonce une dizaine de remises en liberté : Des détenus du hirak libérés

19 août 2020 à 10 h 02 min

Plusieurs détenus d’opinion ont été remis en liberté ces dernières heures. Jusqu’ en début de soirée d’hier, une quinzaine d’entre eux ont été libérés à travers plusieurs régions du pays, selon un décompte rendu public par le Comité nationale de libération des détenus (CNLD).

Hier, le correspondant d’Ennahar à Mascara, Ali Djamel Toubal, a été remis en liberté provisoire après avoir été condamné à deux ans de prison ferme en comparution immédiate devant le juge du tribunal de Mohamadia le 17 juin dernier. «Toubal a reçu une convocation et s’est présenté pour enquête.

Il a été vite transféré au tribunal de Mohamadia (procureur et juge d’instruction) et condamné en comparution immédiate», précise le CNLD, qui rappelle qu’il est poursuivi pour outrage à corps constitué, publications sur Facebook pouvant porter atteinte à l’intérêt national.

A Tipasa, Mohamed Chaouadi a quitté la prison après le verdict de la cour : réduction de la peine à 6 mois de sursis. Présenté devant le procureur du tribunal de Chéraga, puis en comparution immédiate, dans la soirée du mercredi 17 juin, Chaouadi a été condamné à un an de prison ferme (avec dépôt) pour plusieurs chefs d’inculpation dont «incitation à attroupement non armé», «publications pouvant porter atteinte à l’unité nationale», et «publication d’informations au public pouvant porter atteinte à l’ordre public».

A Biskra, Ali Rabehi et Okba Mouaouka ont été remis en liberté provisoire. «La chambre d’accusation (cour de Biskra) a étudié le lundi 20 juillet les dossiers des détenus suite à l’appel du parquet à la décision de transmission des dossiers sur la correctionnelle après annulation des accusations criminelles (requalification).

Le verdict a été rendu public le 27 juillet et indique : la chambre a confirmé l’ordonnance de requalification des faits de criminelle vers correctionnelle, avec rejet de la demande de liberté provisoire», signale le Comité qui précise que le procès des deux détenus est programmé pour le 25 août au tribunal de Biskra.

Dans la même ville, Hocine Aloui a été libéré et son procès est renvoyé au 25 août. «Hocine Aloui a été placé sous mandat de dépôt dimanche 26 avril, après avoir été présenté devant le procureur du tribunal et le juge d’instruction, suite à son arrestation le 24 avril dernier. Il est poursuivi pour plusieurs chefs d’inculpation dont atteinte à la personne du président de la République, outrage à corps constitué…», détaille le CNLD.

Lundi, à M’sila, les deux activistes Fares Kahiouche et Hamada Khatibi ont été élargis. Arrêtés dans la soirée du lundi 13 avril, les deux détenus ont été présentés mercredi 15 avril devant le procureur du tribunal de Bou Saâda et placés en détention provisoire le même jour.

Chefs d’inculpation : publications sur Facebook pouvant porter atteinte à l’intérêt national et outrage à la personne du président de la République.

Il est à préciser qu’à côté de ces libérations qui ont surpris des avocats du Collectif de défense des détenus, d’autres activistes ont été convoqués par la justice à Oum El Bouaghi, Béjaïa, Blida, Oran… «Ces jours-ci, des détenus sont libérés alors que d’autres sont interpellés.

C’est quoi cette logique ?» s’interroge Saïd Salhi, vice-président de la LADDH. Des activistes du mouvement populaire ont été condamnés et se sont retrouvés en prison.

Le journaliste Khaled Drareni a été condamné à trois ans de prison ferme. Plusieurs personnalités et des acteurs de la société civile ainsi que des journalistes et des ONG ont dénoncé «une atteinte grave à la liberté de la presse». Ils réclament sa libération immédiate.  


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!