Des centaines de supporters coincés au Caire | El Watan
toggle menu
vendredi, 20 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan19092019





Les vols de retour n’ont pu être assurés

Des centaines de supporters coincés au Caire

22 juillet 2019 à 10 h 04 min

Acheminés grâce à un pont aérien mis en place pour la circonstance par les autorités algériennes, un grand nombre de supporters de l’équipe nationale sont restés bloqués à l’aéroport international du Caire.

Depuis vendredi, quelque 3000 supporters sont restés coincés au Caire sans avoir d’informations sur d’éventuels vols de retour. Livrés à eux-mêmes et démunis de tout, certains se sont allongés à même le sol dans cette aérogare. Qui sont ces supporters ? Et que s’est-il réellement passé ? «Après la victoire de notre équipe, nous avons été transportés en bus vers l’aéroport vers 1h.

Depuis, plus rien. Nous avons l’impression que nous sommes dans une prison et non dans une aérogare. Après toute la fierté que nous avons ressentie après notre victoire et notre titre, nous sommes aujourd’hui la risée des Egyptiens», s’insurge un des supporters abandonnés au Caire, s’exprimant au micro de la chaîne TV Echorouk.

Un autre reproche fortement l’absence de la représentation diplomatique algérienne. «Nous n’avons vu personne ici. Depuis notre arrivée à l’aéroport, aucun responsable n’est venu nous voir. Il y a des familles, venues soutenir les Verts, complètement abandonnées», s’emporte-t-il. Portant le maillot de l’équipe nationale, un jeune dit ne pas comprendre comment sont programmés les vols du retour. «Je suis venu à la veille du match de la finale. Mon retour était prévu quelques heures après la fin de la rencontre.

Je me retrouve aujourd’hui bloqué, parce que ma place et celles de mes compagnons ont été données aux supporters venus lors des quarts de finale. Ces derniers sont restés sans papiers depuis cette date. Le problème n’est pas seulement le fait d’être complètement abandonnés, mais aussi parce que nous n’avions pas prévu, sur le plan financier surtout, de rester plus d’une journée», s’inquiète-t-il.

Ce n’est pas tout. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent clairement des supporters des Verts malmenés par la police égyptienne. Des Algériens résidents au pays des Pharaons expliqueraient ces échauffourées par les bousculades des supporters algériens impatients de rentrer au pays devant les salles d’embarquement.

Avec un manque de tact, la police égyptienne serait intervenue en force pour y mettre de l’ordre. Sur les vidéos on voit des jets de bouteilles d’eau. Pour savoir ce qui s’est réellement passé, nous avons vainement tenté de prendre attache avec notre représentation diplomatique au Caire.

En son absence, plusieurs émigrés établis en Egypte ont appelé, via les réseaux sociaux, à lancer une campagne d’aide à ces supporters coincés à l’aéroport. Pendant ce temps, c’est le silence radio de la part des autorités algériennes. Seule les compagnies aériennes ont tenu à rassurer les fans des Verts quant à la programmation de plusieurs vols pour cette opération de rapatriement.

Les compagnies aériennes s’expliquent

Tassili Airlines a annoncé, dans un communiqué, sa participation au transport des supporters vers Le Caire. Pour le match de la finale, cette filiale de Sonatrach a déclaré avoir assuré 16 vols à partir d’Alger, Batna, Constantine et Laghouat. Les vols de retour ont tous été assurés. Air Algérie a, quant à elle, déclaré la programmation de plusieurs vols pour assurer le retour des supporters.

Sur sa page Facebook, la compagnie annonce 5 vols programmés le samedi et 7 autres à destination d’Alger pour la journée d’hier. «Pour gérer cette situation, nous avons mis en place un dispositif afin de rapatrier en moins de 48 heures presque la majorité des supporters coincés. A l’heure où je vous parle (17h, ndlr), il ne reste à l’aéroport du Caire que quelque 250 personnes.

Elles regagneront le territoire national au plus tard demain matin (aujourd’hui)», explique Andaloussi Amine, chargé de communication à Air Algérie, avant de mentionner que ces opérations interviennent dans une période de pic pour Air Algérie. Il cite, dans ce sens, les vols pour la saison du hadj et ceux dédiés à notre communauté établie à l’étranger. Il assure que ces opérations de rapatriement ne s’arrêteront que lorsque tous les supporters auront regagné le territoire national.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!