Demande d’asile politique pour Tliba au Royaume-Uni | El Watan
toggle menu
mercredi, 16 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191016





Il est devenu l’homme le plus recherché par les services de sécurité algériens

Demande d’asile politique pour Tliba au Royaume-Uni

08 octobre 2019 à 10 h 04 min

Selon certaines sources, on affirme que tout l’entourage direct du sulfureux richissime homme d’affaires a été auditionné par les services de sécurité, en quête de la moindre information pouvant mener au lieu où il se trouve.

Porté disparu depuis le jour où il a été déchu de son immunité parlementaire, le désormais ex-député FLN de Annaba Baha Eddine Tliba est au Royaume-Uni, avons-nous appris de plusieurs sources. A la faveur d’un visa de circulation, il a pu accéder en terre anglaise.

Actuellement, il serait à l’œuvre pour déposer une demande d’asile politique. «Sachant qu’il ne peut pas dépasser un séjour de 90 jours, et pour éviter le sort qui a été réservé à Khalifa, il serait actuellement en pleine opération de prospection pour déposer une demande d’asile politique.

Cette action le protégera contre un éventuel mandat d’arrêt international que la justice algérienne pourrait établir à son encontre», affirment les mêmes sources. Mais comment a-t-il pu quitter l’Algérie sans passer par l’un de ses postes frontières ? Clandestinement, répondent nos sources.

En effet, des sources proches de la Police algérienne des frontières (PAF) affirment qu’il ne s’est présenté devant aucun poste frontière de l’Est ou de l’Ouest pour tenter de quitter le territoire algérien, soit par voie aérienne ou terrestre.

Ce qui est sûr, c’est qu’il a quitté le pays, clandestinement, à travers la wilaya de Tébessa qui, avec l’Etat tunisien, partage une grande partie de la frontière. «Après un court séjour en Tunisie, il a embarqué sur un bateau à destination de l’Italie avant de se diriger par avion vers Londres, la capitale britannique. Depuis, personne ne sait dans quelle ville il s’est installé», révèle-t-on.

Jeudi dernier, Baha Eddine Tliba n’a pas répondu à la convocation de la justice pour comparaître devant le parquet près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger), dans le cadre d’une enquête lancée par le ministère de la Justice à son encontre.

Du côté des services de sécurité, les différentes résidences de Tliba, situées au chef-lieu de wilaya et à la commune d’El Hadjar, ont été toutes perquisitionnées par les éléments de la Gendarmerie nationale, a-t-on constaté.

Selon d’autres sources, on affirme que tout l’entourage direct du sulfureux richissime homme d’affaires a été auditionné par les services de sécurité, en quête de la moindre information pouvant mener au lieu où il se trouve.

La semaine dernière, au centre-ville, comme aux périphéries de la wilaya de Annaba, les points de contrôle de la police et de la gendarmerie étaient nombreux.

Tous les véhicules ou presque passaient systématiquement au contrôle et même à la fouille. Sur la Toile, tout le monde scrute des informations, qui ont été largement relayées, et dont on le soupçonne (Tliba) d’en être la source pour tenter de brouiller les pistes.

Selon les dernières rumeurs, l’homme le plus recherché d’Algérie serait actuellement localisé à Abou Dhabi, la capitale des Emirats arabes uni (EAU), omettant de dire que ce pays fédéral entretient d’étroites relations avec l’Algérie.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!