Controverse autour de la désignation de Jean Nouvel | El Watan
toggle menu
mercredi, 17 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan17072019
  • Pub Alliance Assurance







Restauration de La Casbah d’Alger

Controverse autour de la désignation de Jean Nouvel

22 décembre 2018 à 11 h 00 min

Le projet de restauration de La Casbah d’Alger, annoncé par l’architecte français Jean Nouvel, sur sa page Facebook, suscite une vague d’indignation sur la Toile.

Des centaines de personnalités des quatre coins du monde ont signé une pétition afin de refuser cette intervention sur ce site classé patrimoine mondial. D’Algérie, du Canada, des Etats-Unis, de France et de pays européens et arabes, des voix ont appelé cet architecte de renommée à se retirer de ce projet.

«La décision qu’a prise la wilaya d’Alger de “revitaliser” La Casbah est la sienne, et nous laissons le soin à nos amis en Algérie de combattre celle-ci s’ils le pensent nécessaire ; là n’est pas notre rôle.

Nous, architectes, historiens, électriciens, agents d’entretien, universitaires, artistes et autres militants internationaux pour qui La Casbah continue de représenter l’un des symboles les plus forts d’une architecture révolutionnaire, nous faisons appel à votre conscience politique afin que vous renonciez à ce projet.

N’acceptez pas d’être complices d’une quatrième vague de transformation brutale française de La Casbah», lit-on dans cette pétition signée par 400 personnes qui se disent choquées par une telle décision.

Notamment parce que la France a procédé à la destruction de La Casbah à trois reprises consécutivement durant la période de colonisation. Ils rappellent, dans leur texte dévoilé au grand public jeudi, l’histoire de la partie basse de la vieille médina qui a été effacée pour être remplacée par l’actuelle place des Martyrs. Depuis, La Casbah n’a plus accès à la mer.

Dans cette affaire, plusieurs questions s’imposent : y a-t-il réellement un projet de restauration de La Casbah ? Si c’est le cas, pourquoi cela a-t-il été annoncé de cette manière informelle via une publication sur un réseau social et non pas par le ministère de la Culture, premier responsable de ce site ?

Pourquoi c’est la wilaya d’Alger qui signe cette convention avec la région île-de-France et les ateliers de Jean Nouvel ? Dans des projets pareils, ou n’importe quel autre projet d’ailleurs, n’y a-t-il pas un avis d’appel d’offres à lancer et se conformer à un cahier des charges ? Pour ne citer que ces paramètres, le flou est total concernant ce projet.

Les signataires de cette pétition ont préconisé à M. Nouvel de «recommander à la wilaya d’Alger des architectes algériens qui ont la capacité de réaliser ce projet tout en préservant La Casbah, plutôt que de la contrôler et la modifier». Pour rappel, mardi dernier, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, a reçu Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, et l’architecte Jean Nouvel à Alger avant de signer cette convention.

Dans la publication Facebook de l’architecte, l’unique à évoquer ce projet, cette restauration de La Casbah consiste en la réalisation d’une vision architecturale globale ainsi que la reconversion du palais Dar El Hamra en équipement culturel métropolitain.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!