Constantine : On saccage les dolmens de Bounouara | El Watan
toggle menu
lundi, 24 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190624
  • Pub Alliance Assurance

Constantine : On saccage les dolmens de Bounouara

03 juin 2019 à 10 h 02 min

La nécropole mégalithique de Bounouara (une trentaine de kilomètres au sud-est de Constantine) est en train d’être détruite détruire par des engins de travaux publics dans le cadre d’une exploitation minière. L’alerte donnée sur Facebook par une citoyenne italienne, appuyée par des photos, nous a été confirmée par des cadres du ministère de la Culture.

Selon les sources d’El Watan, la Direction des mines et de l’industrie (DMI) de la wilaya de Constantine aurait renouvelé des titres d’exploitation minière sur ces territoires – où il y a des dolmens – à des opérateurs privés sans en avertir la direction de la culture de la wilaya. Pourtant, ce site d’une grande valeur historique mondiale, est protégé par la loi et toute intervention, de quelque nature que ce soit, doit d’abord obtenir l’aval du ministère de la Culture. D’aucuns s’interrogent sur les fondements de la décision irresponsable prise par la DMI et l’implication du wali de Constantine.

A cause du week-end, nous n’avons pas pu interroger les autorités locales à ce sujet, mais nous le ferons dès aujourd’hui. Aussi, nous apprenons que la ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a été saisie et que le dossier serait pris en charge. Ce n’est pas la première fois que ce territoire inestimable est exposé à la dégradation. Des saccages ont été signalés il y a quelques années et attribués à des voleurs à la recherche d’objets précieux que renfermeraient les sépultures. Mais plus dangereuse est l’exploitation minière dans cette région rocailleuse.

A Tébessa, des fouilles de sauvetage ont été menées il y a quelques années pour épargner un site archéologique du passage des engins. Si par le passé ces tentatives ont été déjouées par le ministère de la Culture, il semble que cette fois-ci, probablement aidés par la baisse de vigilance à la faveur des événements qui secouent l’Algérie depuis le mois de février, des esprits attirés par le seul profit ont réussi leur coup et les dégâts seraient très importants, toujours selon notre source.

La nécropole de Bounouara est la plus importante et la plus vaste de toute l’Afrique du Nord, avec un patrimoine estimé entre 3000 et 4000 dolmens. Il s’agit de tombeaux accueillant les dépouilles mortelles, qui étaient ensevelies selon des rites très anciens pratiqués en Afrique du Nord par une civilisation mégalithique, dont Constantine se trouve au centre. Les dolmens sont constitués d’une dalle horizontale reposant sur deux dalles verticales. Ce site pourrait un jour faire partie du patrimoine universel.

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!