Commémoration de la journée nationale du Chahid : Le chef de l’Etat défend l’idée du «consensus national» | El Watan
toggle menu
jeudi, 23 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190523

Commémoration de la journée nationale du Chahid : Le chef de l’Etat défend l’idée du «consensus national»

19 février 2019 à 10 h 55 min

L’Algérie célèbre la Journée nationale du chahid dans une conjoncture particulière, caractérisée par des voix qui s’élèvent, récusant un autre mandat pour le président Bouteflika.

Hier, le chef de l’Etat a marqué de sa présence cette Journée.
Dans un message lu en son nom par le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, à partir de Tiaret où se déroulent les festivités commémorant cette Journée, Bouteflika a appelé, encore une fois, à un consensus national face aux défis qui se posent à l’Algérie, particulièrement au plan sécuritaire, comme il a insisté sur les libertés dont jouissent les Algériens.

Le président de la République, qui n’a nullement évoqué ni fait référence au scrutin du 18 avril, a expliqué que la sécurité de l’Algérie requérait «non seulement la force armée, mais également la maturité, l’unité, l’action et le consensus national», exhortant l’ensemble du peuple algérien à faire prévaloir l’intérêt de notre pays «à chaque fois qu’il est question de sauvegarder notre indépendance politique, économique et sécuritaire».

En cette commémoration particulière, le chef de l’Etat a exhorté l’ensemble des enfants du peuple algérien à «unir leurs forces pour la préservation du serment fait aux chouhada» et à «faire prévaloir l’intérêt suprême du pays sur la diversité des idées chaque fois qu’il est question de la sauvegarde de notre indépendance politique, économique et sécuritaire».

Aujourd’hui, souligne le chef de l’Etat, l’Algérie vit dans un environnement jalonné de menaces et de bouleversements, et de ce fait elle doit veiller à la préservation de ses acquis et de rester mobilisés pour davantage de progrès.

Dans ce sillage, Bouteflika a mis en avant la «sécurité affermie» dont jouit à présent l’Algérie «grâce aux sacrifices des fils de l’Armée nationale populaire (ANP), digne héritière de l’ALN», auxquels il a adressé, «au nom de tous les Algériens, ainsi qu’à tous les corps de sécurité, officiers, sous-officiers et soldats, un hommage pour leur professionnalisme et leurs sacrifices ainsi que pour leur mobilisation contre les résidus du terrorisme».

Le président Bouteflika estime que la Journée nationale du chahid est une halte pour rappeler certaines réalités, par devoir et reconnaissance, «aux artisans de notre liberté, dont l’édification de l’Algérie était le rêve et l’objectif suprême de leur sacrifice».

Par ailleurs, le Président a estimé que «toutes les libertés dont jouissent les peuples développés sont, désormais, une réalité tangible en Algérie  aussi bien en termes de pluralisme politique, de liberté d’expression, de droits de l’homme que d’égalité homme-femme, ainsi que de tout ce dont rêvait notre brave peuple à l’époque de l’obscurantisme et de l’iniquité coloniale».

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!