Collectif national des barreaux pour la libération des détenus : Appel au boycott des tribunaux de Sidi M’hamed et Bab El Oued | El Watan
toggle menu
vendredi, 22 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191121


  • Massage Tunisie

Collectif national des barreaux pour la libération des détenus : Appel au boycott des tribunaux de Sidi M’hamed et Bab El Oued

20 octobre 2019 à 10 h 18 min

Le Collectif national des barreaux pour la libération des détenus d’opinion a décidé de boycotter l’instruction des tribunaux de Sidi M’hamed et Bab El Oued et les audiences de la chambre d’accusation de la cour d’Alger pour dénoncer l’«entêtement» de ces juridictions à «faire perdurer la détention provisoire pour des raisons non fondées».

Plusieurs tribunaux du pays ont relaxé des prévenus dans différents dossiers, sauf les deux tribunaux de Sidi M’hamed et de Bab El Oued «qui s’entêtent à faire perdurer la détention provisoire pour des raisons non fondées. La chambre d’accusation de la cour d’Alger a confirmé toutes les ordonnances de mandat de dépôt de ces deux tribunaux et a refusé toutes les demandes de mise en liberté formulées par la défense. Ne pouvant cautionner de telles procédures en violation de tout bon sens et entendement, le collectif a pris la décision de boycotter l’instruction de ces deux tribunaux et les audiences de la chambre d’accusation de la cour d’Alger», a annoncé le collectif dans un communiqué rendu public à l’issue de sa réunion tenue le 17 octobre au siège du bâtonnat de Tizi Ouzou. Malgré cette décision de boycott, la défense rassure les familles des détenus qu’«elle sera présente en force les jours des procès et pèsera de tout son poids pour faire triompher la justice».

Le Collectif national des barreaux pour la libération des détenus d’opinion réuni sous la présidence du bâtonnier de Tizi Ouzou, Salah Brahimi, a examiné, précise-t-il, la situation des citoyens «injustement arrêtés» à l’occasion des actions et des marches organisées par le peuple algérien depuis le 22 février à ce jour.

«Détenus otages»

«Tous les présents étaient unanimes à constater que les détenus sont devenus des otages entre les mains des tenants du système. L’ensemble des consœurs et confrères maintient son soutien indéfectible au peuple, aux détenus et à leurs familles. Cela fait presque 4 mois que des citoyens sont arrêtés pour des faits qui ne constituent guère des délits», précisent les avocats. Le collectif appelle, dans son document, à des actions d’envergure pour une bonne et saine application de la loi et dénonce toute instrumentalisation de l’appareil judiciaire dans ce genre de dossiers. «La sagesse interpelle toutes les bonnes volontés à s’unir pour l’intérêt des détenus et de leurs familles», note le collectif.

La réunion du Collectif national des barreaux pour la libération des détenus d’opinion à Tizi Ouzou intervient après la position prise, le 12 octobre, par l’Union nationale des Ordres des avocats (UNOA). Cette dernière a en effet décidé de constituer une commission pour «encadrer» les collectifs de défense des détenus d’opinion, composée des bâtonniers Abdelmadjid Sellini, Salah Brahimi, Salem Khatri, Abdelaziz Medjdouba, Ahmed Benantar.

Dans sa déclaration sanctionnant les travaux de son conseil regroupant les bâtonniers du pays, l’union a réaffirmé son «soutien» au mouvement populaire. Le conseil de cette organisation a «unanimement» dénoncé «toute forme de dépassement et d’entrave à l’encontre de la liberté d’expression, de la liberté de manifester et de la liberté de circulation».

Il a condamné les arrestations opérées parmi les manifestants pacifiques. «Ces arrestations constituent une violation des droits et des libertés consacrés par la Constitution et les conventions ratifiées par l’Algérie», précise le Conseil, exigeant la libération «immédiate et sans condition» de tous les détenus d’opinion. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!