Maladie du président : Ce silence qui alimente les rumeurs… | El Watan
toggle menu
jeudi, 01 décembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Maladie du président : Ce silence qui alimente les rumeurs…

02 novembre 2020 à 10 h 15 min

Alors que le conseiller à la Présidence, Abdelhafid Allahoum, rassure, en déclarant hier que le président Abdelmadjid Tebboune «est en bonne santé», aucun communiqué officiel n’a été rendu public depuis l’évacuation du premier magistrat du pays en Allemagne, mercredi dernier, pour «des soins médicaux».

Deux jours auparavant, le communiqué de la Présidence évoquait une contamination à la Covid-19, qui nécessitait juste «un confinement personnel», précisant que l’état de santé du Président ne suscitait «aucune inquiétude». Depuis, les rumeurs évoquant des pronostics irréversibles pour le Président se sont multipliées sur les réseaux sociaux sans pour autant susciter la réaction de la Présidence, qui se mure dans un silence de marbre. Selon des sources sûres, le Président a été admis à l’hôpital de l’université de Bonn, mercredi soir, après avoir été évacué à bord d’un avion médicalisé, affrété à ce titre, et qui a atterri à l’aéroport de Cologne (qui dessert aussi la ville de Bonn).

Considéré comme une référence, l’hôpital fait partie des principaux établissements hospitaliers d’Allemagne et d’Europe auquel a été rattaché, depuis 2008, le prestigieux Centre allemand des maladies neuro-dégénératives.

Une spécialité qui aurait justifié le choix de l’hôpital, nous dit-on. Pour nos sources, rien n’a filtré sur l’état de santé du Président, surtout qu’en Allemagne, il y a une loi dite de «fermeture de l’information» qui interdit aux médias de diffuser des informations non publiables durant 72 heures, ouvertes à prolongation. Les médias se sont contentés de publier les communiqués de la Présidence, sans les commenter. Nos interlocuteurs affirment que l’état de santé du chef de l’Etat s’est amélioré durant les dernières 24 heures, sans toutefois être en mesure de faire des pronostics pour la suite.

Mais il est certain, disent-ils, «que le retour du Président au pays ne s’effectuera pas dans l’immédiat». Samedi dernier, la chaîne de télévision qatarie Al Jazeera est revenue sur l’état de santé du Président, en dépêchant un envoyé qui s’est entretenu avec un conseiller de la chancelière allemande, Angela Merkel, et le directeur de l’hôpital, qui est également conseiller de la ville de Bonn.

Le premier a déclaré, selon la chaîne, que le Président est hospitalisé dans «l’un des meilleurs hôpitaux spécialisés» sans citer son nom, et qu’il «bénéficie d’une excellente prise en charge», évoquant «trois étapes» par lesquelles est passé le Président, à savoir, «des examens approfondis effectués par une équipe pluridisciplinaire des hôpitaux de Bonn et de Cologne ainsi que des militaires» mais aussi «un traitement qui a donné des résultats», en précisant que le malade «peut traverser cette épreuve» et que «la guérison est une question de temps». Des informations qui laissent croire que le Président, comme ont indiqué nos sources, «est hors de danger, sans pour autant faire des pronostics pour l’avenir».

Le silence des autorités suscite des interrogations, alimente les plus farfelues des rumeurs et enlève toute crédibilité aux déclarations officielles. Malheureusement, cela nous rappelle la gestion éhontée de la maladie du président déchu, Abdelaziz Bouteflika. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!