Blocage des projets de Cevital : La protesta reprendra le 11 décembre à Béjaïa | El Watan
toggle menu
samedi, 04 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan04072020




Blocage des projets de Cevital : La protesta reprendra le 11 décembre à Béjaïa

25 novembre 2018 à 11 h 06 min

La coordination des comités luttant pour le déblocage des projets de Cevital a tenu, hier, une rencontre élargie à la société civile, à la communauté estudiantine et à la classe politique, et qui a abouti sur la décision de reprendre la protesta.

Rendez-vous est donc pris pour une autre marche populaire le mardi 11 décembre prochain dans la ville de Béjaïa, où l’on manifestera contre une situation de blocage qui s’est compliquée. «Après quatre marches populaires et trois lettres adressées à l’actuel Premier ministre et aux deux Premiers ministres qui l’ont précédé, nous nous sommes adressés trois fois de suite au président de la République en sa qualité de dernier arbitre dans ce conflit, pour porter à sa connaissance un crime économique flagrant et lui demander d’user de son autorité pour y mettre un terme. Aucune réponse à ce jour. Tous, sans exception, se sont réfugiés dans un silence lourd et injustifiable», rappelle la coordination, dans sa déclaration-appel rédigée hier.

La décision d’aller vers une 5e marche a été prise à l’issue d’un rassemblement qui a intéressé plus de monde que d’habitude. Les représentants du mouvement associatif se sont cette fois-ci manifestés en grand nombre et se sont bousculés pour apposer leurs cachets sur la déclaration commune qui appelle à la marche.

En plus des élus du RCD, qui accompagnent le mouvement depuis sa naissance, des élus du FFS se sont affichés à cette rencontre. Le sénateur Mohamed Bettache et le maire de Béjaïa, Hocine Merzougui, ont même pris la parole pour signifier leur soutien au mouvement. «Je rends hommage à monsieur Rebrab qui, malgré les blocages, est resté un grand homme, un nationaliste», a déclaré Hocine Merzougui.

Jusque-là, il faut dire que le FFS prenait beaucoup de précaution lorsqu’il s’agit de se positionner par rapport au problème du blocage de l’usine de trituration de Cevital. Les représentants des partis de Jil Jadid, du PT et de Talaie El Hourriyet (Avant-garde des libertés) ont aussi répondu présents et se sont exprimés sur le sujet.

Même le MSP a répondu à l’appel de la coordination, comme l’ont fait aussi des représentants du FLN et du RND, qui n’ont pas pris la parole. L’expert financier Ferhat Aït Ali a défendu les projets de Cevital qu’il différencie de ceux du gouvernement.

Il considère que «c’est là que réside le problème», expliquant que les projets structurants et productifs sont écartés dans un système qui vit du captage de la rente et d’un accaparement en amont qui sert à la politique de clientélisme en aval. «C’est la technique de tout régime arriéré», dit-il, considérant qu’«une société qui produit est une société qui s’émancipe, qui, donc, n’a pas de maître».

Pour Ferhat Aït Ali, «ceux qui gèrent l’économie n’ont pas vocation à durer». Pour la majorité des intervenants, il y a derrière le blocage, depuis 608 jours de l’usine de trituration de graines oléagineuses de Cevital une volonté «d’appauvrir la wilaya de Béjaïa pour la mettre à genoux».

On en veut pour preuve l’exclusion récente de la wilaya de Béjaïa par le Conseil national de l’investissement des 25 wilayas éligibles aux avantages à accorder à l’activité de trituration de graines oléagineuses.

La coordination, qui qualifie cette résolution de «discriminatoire», accuse «le pouvoir» d’afficher «un mépris total des préoccupations des citoyens». Le gouvernement sera interpellé une nouvelle fois sur «ces attitudes portant atteinte à l’économie productive et à l’unité nationale, en contradiction avec les intérêts du pays et sa cohésion».

La protesta reprendra la matinée du 11 décembre, pour coïncider, sur proposition du député Khaled Tazaghart, démissionnaire du parti El Moustakbal, avec la date-anniversaire des événement du 11 Décembre 1960. Ce sera l’occasion d’appeler «tous les Algériens à un sursaut patriotique et salutaire».



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!