Béjaïa : Face à l’abstention, le FLN se fraie un chemin | El Watan
toggle menu
lundi, 29 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Béjaïa : Face à l’abstention, le FLN se fraie un chemin

13 juin 2021 à 20 h 20 min

L’abstention massive qui a marqué les élections législatives à Béjaïa a profité grandement au FLN qui a raflé huit sièges sur les neuf qui échoit à la wilaya. Le neuvième siège est revenu à un candidat d’une liste indépendante sur laquelle figurent aussi des militants du FLN.

Le parti se replace ainsi aisément sur l’échiquier politique local à la faveur de l’absence du FFS et du RCD qui ont boycotté le scrutin mais aussi à la faveur de l’atmosphère générale qui a mobilisé l’écrasante majorité de la population acquise pour l’abstention. Comparé aux résultats des législatives du 4 mai 2017, le FLN fait mieux que de garder ses deux sièges, il prend aussi les quatre sièges du FFS et les deux du RCD.

Parmi les huit nouveaux députés  figure Makhloufi Samira, actuel membre de l’exécutif de l’APW et ex membre actif du comité de campagne électorale du candidat Abdelmadjid Tebboune dans la wilaya. Son implication dans le staff électoral avait mis, pour rappel, mal à l’aise la majorité FFS à l’APW qui s’était inscrite dans la logique du rejet des présidentielles du 12 décembre 2019.

Le taux de participation de 0,72% communiqué par l’ANIE à 14h, le jour du vote, a été revu légèrement à la hausse pour atteindre 0,79% à 17h, au moment où le dernier centre de vote, dans la ville de Béjaïa, était fermé vers 14h.

Aujourd’hui encore, le taux a connu une autre hausse pour frôler le 1%. Le coordinateur de l’ANIE a annoncé le nombre de 5179 votants, ce qui donne 0,92% de participation, soit 1162 voix de plus depuis la fermeture des bureaux de vote. Aucune explication de la part de l’ANIE qui est avare en communication. 884 bulletins nuls et 13 bulletins en litige ont été aussi comptés.

Jusqu’à aujourd’hui, l’ANIE a refusé de communiquer les détails de l’opération de dépouillement, on ne saura rien du nombre de votants par commune ni de celui récoltés par chaque candidat. Des sources assurent que le centre de Tala Hamza, ouvert à l’école primaire d’Aboudaou, dans la périphérie est de la ville de Béjaïa, a enregistré plus de 1500 voix à lui seul, soit le plus gros suffrage de toute la wilaya.

Sur les 5179 voix, le total de ce centre représente un tiers des votants de la wilaya. «C’est donc Tala Hamza qui a fait élire les huit députés du FLN» commente, désolé, un habitant de cette commune.

Faut-il noter que sur la liste du FLN a figuré un candidat, Saoudi Anis, vice P/APC de Tala Hamza, et résidant à Aboudaou. «C’est plutôt Saoudi Anis qui a fait élire les sept autres candidats» préfère dire un résidant de la commune.

En attendant la confirmation des résultats finaux de cette élection rejetée par 99% des inscrits, soit 556 617 citoyens en âge de voter à Béjaïa, le FLN se délecte en tout cas de cette «victoire» dont il lui est, toutefois, impossible de célébrer dans la rue.

Des jeunes de la ville d’El Kseur ont continué à manifester pour exiger la libération de leurs camarades arrêtés le jour du vote pour être présentés devant la justice.

K. Medjdoub 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!