Bedoui ? Non merci ! | El Watan
toggle menu
mercredi, 24 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan24072019

  • Pub Alliance Assurance





Bedoui ? Non merci !

22 mars 2019 à 11 h 00 min

Noureddine Bedoui est Premier ministre. Alors qu’il devait entamer les consultations pour la formation du nouveau gouvernement, les syndicats ont rejeté en bloc son invitation, la considérant comme une tentative de «contournement des revendications du peuple».

Mauvais départ ! La promesse du nouveau Premier ministre Noureddine Bedoui n’a pas été tenue. Alors qu’il devait annoncer la composition du nouveau gouvernement de «technocrates» en début de semaine, aucun nom n’a été rendu public. Pis encore, il semblerait que le Premier ministre ait beaucoup de mal à convaincre quiconque d’accepter un quelconque poste vu les circonstances actuelles.

A titre d’exemple, l’Intersyndicale de l’éducation, les syndicats du secteur de la santé et de l’enseignement supérieur ont tous décliné l’appel du Premier ministre à une réunion au Palais du gouvernement. Objectif de cette réunion : entamer des consultations pour la formation d’un nouveau gouvernement. Si beaucoup s’interrogent sur les motifs du refus des syndicats, d’autres, curieux, se demandent comment l’invitation a été envoyée. Meziane Meriane, coordinateur national du Syndicat des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest) rapporte qu’il a été contacté, dimanche dernier vers 11h, par le secrétaire général du ministère de l’Intérieur.

Ce dernier lui a notifié que le Premier ministre désirait le rencontrer à 16h sans plus de détails. Une invitation que le syndicat a déclinée. «Vu la conjoncture particulière que nous traversons et en vue de notre implication dans le mouvement citoyen qui réclame un changement radical, il aurait été très maladroit et incorrect  de répondre a l’invitation venant d’un élément d’un système politique qui est la cause directe de ce que l’on vit actuellement», explique Meziane Meriane. Idem pour le Conseil national des enseignants du supérieur (CNES) qui a, lui aussi, décliné l’invitation de Bedoui.

Cohésion

Abdelmalek Azzi, son coordonnateur national, explique que le CNES a refusé l’invitation car le peuple demande le départ de toute l’équipe Bouteflika, y compris Bedoui. «De plus, Bedoui, quand il était ministre de l’Intérieur, a tapé sur les résidents hospitalo-universitaires et est responsable des malheurs des syndicats autonomes», confie-t-il. Il est donc «illogique» pour le CNES de s’asseoir avec Bedoui.

Même son de cloche du secteur de la Santé. Le Syndicat national des praticiens de santé publique (SNPSP) a également décliné l’invitation de Bedoui et ce, pour deux raisons essentielles. La première : «Ne pas être en déphasage avec la position de la rue et la réponse de millions d’Algériens qui ont marché le 15 mars pour exprimer leur rejet de la feuille de route proposée par le président, notamment la désignation de Bedoui comme Premier Ministre», confie Lyes Merabet, président du syndicat.

La seconde : pour rester en cohésion avec la position du syndicat rendue publique le 12 mars dernier. «Celle-ci appuie la revendication principale du peuple, c’est-à-dire non à une prolongation de mandat, oui à une rupture totale avec le mode de gestion actuel des affaires du pays ; oui à un changement dans le cadre d’une période de transition que doit gérer un gouvernement composé de compétences nationales indépendantes et dignes de la confiance des Algériens», explique le syndicaliste. Quelle sera donc la suite de ce feuilleton ? Pour Abdelmalek Azzi, la suite est difficile à prédire.

Dialogue

Selon lui, ce pouvoir a démontré son incompétence et sa déconnection vis à vis de toute la société qui a évolué. «Le pouvoir utilise encore des méthodes dépassées. J’ignore quelle sera sa dernière carte. Je souhaite juste que ça sera tout sauf de la violence», espère-t-il. De son côté, Meziane Meriane craint que les événements à venir risquent de se radicaliser si le pouvoir en place persiste dans son silence énigmatique : «Le pouvoir continue de faire la sourde oreille aux voix des 15 millions de manifestants dans la rue. Il préfère jouer la carte de l’usure.

C’est une réelle fuite en avant.» C’est pour cette raison, selon lui, que d’autres formes de pression vont être mises en place par les citoyens pour se faire entendre. «Le système politique ne s’attendait pas à ce que le peuple se soulève ainsi. S’ils veulent l’usure, qu’ils sachent que le peuple algérien est en or. Il ne s’use pas ! Il peut également jouer la division entre Kabyles, Arabes et Chaouis, mais c’est également perdu d’avance car le degré de conscience du peuple est trop élevé pour tomber dans ce piège.»

De son côté, Lyes Merabet considère que ce mouvement populaire de protestation doit se poursuivre et se renforcer pour générer plus de pressions sur l’autorité au pouvoir afin d’arracher des propositions de sortie de crise capables d’apaisement. Selon lui, les organisations syndicales sont interpellées sur deux niveaux : mener des actions concertées pour renforcer la protestation populaire ;  produire des projets de solutions à défendre dans les différents espaces de dialogue qui pourraient être mise en place avec l’approbation des Algériens.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!