Autoroute est-ouest fermée par des citoyens à Lakhdaria (Bouira) : Des milliers d’automobilistes bloqués pendant plusieurs heures | El Watan
toggle menu
vendredi, 13 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191212

  • Massage Tunisie


Autoroute est-ouest fermée par des citoyens à Lakhdaria (Bouira) : Des milliers d’automobilistes bloqués pendant plusieurs heures

14 août 2019 à 10 h 00 min

Des dizaines de citoyens habitant le chef-lieu de la commune de Lakhdaria, à 40 km au nord-ouest de Bouira, ont protesté hier pour dénoncer la pénurie d’eau potable qui sévit depuis plusieurs jours. Après avoir assiégé l’antenne locale de l’Algérienne des eaux (ADE), les protestataires ont bloqué la circulation automobile au niveau de l’autoroute Est-Ouest de 11h30 jusque vers 14h.

«Nous n’avons trouvé aucun interlocuteur pour solutionner le problème du manque d’eau, d’où notre recours à la fermeture de la route. Depuis le mois de juin nous souffrons de la pénurie d’eau potable. Même lors des deux journées de l’Aïd El Adha, la quantité d’eau ayant coulé des robinets était en deçà des besoins des ménages», affirme un des manifestants contacté par téléphone. En un court laps de temps, des files interminables de véhicules se sont constituées dans les deux sens de l’autoroute.

Des milliers de citoyens qui se rendaient à leurs lieux de travail après le week-end prolongé de l’Aïd se sont retrouvés coincés à mi-chemin. Fort heureusement, la température n’était pas aussi élevée que lors des jours précédents, sinon la situation aurait été plus pénible. Finalement, le tronçon autoroutier a été libéré à la circulation après l’intervention de la Gendarmerie nationale. Aucun incident ni affrontement n’ont été enregistrés entre les deux parties.

Par ailleurs, une autre protestation a eu lieu hier matin dans la commune de Sour El Ghozlane, à 40 km au sud de la wilaya. Des dizaines de personnes ont tenu un sit-in devant le siège de l’antenne locale de l’ADE pour dénoncer les perturbations dans l’alimentation en eau potable. Contacté à ce propos, le directeur de l’ADE de Bouira nous a expliqué que le problème de la pénurie soulevé à Lakhdaria est causé principalement par la faible capacité de production de la station alimentant des milliers de foyers de la région du nord-ouest de la wilaya. «La commune de Lakhdaria, qui est alimentée via le barrage hydraulique de Koudiet Asserdoun, dispose d’une station produisant 900 mètres cubes d’eau potable. Cependant, cette quantité demeure très insuffisante, notamment après le raccordement des deux communes de Boukram et Bouderbala, ainsi qu’une vingtaine de leurs villages, au réseau de la même station. Nous avons enregistré une saturation de ce réseau. A tout cela s’ajoute la surconsommation des ménages lors de la période estivale. Pour y remédier, il faut un renforcement des capacités de production ou la réalisation de nouvelles stations», a-t-il expliqué. Comme solution d’urgence, il a été décidé de procéder à l’éradication de tous les points noirs, dont les fuites dans le réseau, au niveau du chef-lieu de Lakhdaria.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!