Algérie Télécom augmente le débit internet | El Watan
toggle menu
mardi, 24 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

«Idoom Adsl» et «Idoom Fibre»

Algérie Télécom augmente le débit internet

27 juin 2021 à 10 h 37 min

Algérie Télécom promet une amélioration du débit de la connexion internet. Dans un communiqué publié hier, l’opérateur historique annonce avoir procédé, jeudi 24 juin, à une série de tests techniques afin de faire passer le débit internet de 4 mégabits par seconde à 10 Mb, ainsi que de faire basculer le débit de 10 Mb à 20 Mb.

Lesdits tests concerneront ainsi, selon la même source, les bénéficiaires de l’offre «Idoom Adsl» et «Idoom Fibre». Cette opération, qui ne couvre cependant pas tout le territoire national, devra concerner, dans une première étape, les wilayas suivantes : Alger, Blida, Chlef, Oran et Tlemcen.

L’entreprise tient à préciser, à ce propos, que cette opération vient dans le prolongement de sa stratégie de modernisation et de développement de son réseau, afin d’améliorer la qualité de ses offres au profit de ses abonnés existants et futurs.

En mars dernier, une première opération de ce genre a été réalisée faisant bénéficier, selon les dires de l’opérateur, plus de 2 millions de clients d’Algérie Télécom d’une augmentation de débit (de 8 Mb à 10 Mb), sans toutefois engendrer une hausse des tarifs.

Vivement critiquée à cause d’un service considéré parfois – et notamment par les classements internationaux – comme «l’un des plus mauvais au monde», Algérie Télécom a expliqué sa décision d’augmenter le débit internet par sa volonté d’«accroître ses capacités et ainsi permettre à tous ses clients de bénéficier d’une meilleure expérience» au moment où il y a une «multiplication des différents types d’appareils connectés au sein des familles algériennes».

Il est à rappeler que l’image d’Algérie Télécom a été grandement écornée par l’instabilité du service octroyé à ses usagers ainsi que par les fréquentes coupures de connexion durant les épreuves du baccalauréat.

Cette année, ce n’est qu’au troisième jour des épreuves que l’opérateur a daigné donner une explication à ses usagers, précisant ainsi qu’il «accompagne le déroulement du baccalauréat afin de contribuer à la réussite, à la crédibilité et à l’équité des épreuves de la session 2021» et écartant «toute coupure délibérée d’internet» Algérie Télécom se serait limitée «à des restrictions sur des réseaux de partage spécifiques, et ceci seulement durant la première moitié de la durée de chaque épreuve».

Les usagers qui ont eu à subir les contrecoups des coupures d’internet introduites depuis cinq ans pour lutter contre la fuite des sujets du bac n’ont, à ce jour, jamais été remboursés. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!