Alger ce matin : Gaz lacrymogène et des interpellations | El Watan
toggle menu
dimanche, 05 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan05072020




Alger ce matin : Gaz lacrymogène et des interpellations

21 juin 2019 à 12 h 21 min

La marche du 18e vendredi de mobilisation pour le changement du système, a commencé tôt à Alger. Des milliers de personnes manifestent aux alentours de la grande poste, cernée par un dispositif policier imposant.

La foule, composée d’hommes et de femmes de tous les âges, dont certains sont venus avec leurs enfants, scandent : « Etat civil, non militaire », « Gaid Salah dégage ! » et « Imazighen ». La manifestation a été marquée par plusieurs interpellations qui ont visé, particulièrement, des marcheurs munis de drapeaux amazighs.
« Arabe, Kabyle, Chaouis, mozabites, targui …, nous sommes tous frères, non à la division », « le temps où vous imposiez les présidents est révolu » et « notre identité est le roc sur lequel votre arrogance se brisera », peut-on lire sur les pancartes hissées au dessus de la foule.
A proximité de la grande poste, l’odeur désagréable du gaz lacrymogène n’a pas empêché la foule de crier « Nous ne nous arrêterons pas… ».

Les manifestants continuent d’affluer au centre d’Alger, à l’heure où nous mettons en ligne.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!