Les services de sécurité appliquent à la lettre les décisions du gouvernement : Alger bouclée | El Watan
toggle menu
mardi, 21 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Les services de sécurité appliquent à la lettre les décisions du gouvernement : Alger bouclée

27 juillet 2020 à 10 h 10 min

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a décidé de reconduire, pour une durée de 15 jours, la mesure de confinement partiel à domicile et l’interdiction de la circulation routière, y compris des véhicules particuliers, de et vers 29 wilayas du pays dont Alger, a indiqué hier un communiqué des services du Premier ministre.

Afin d’enrayer la propagation de l’épidémie du coronavirus, les autorités ont décidé de faire appliquer à la lettre la décision du gouvernement d’interdire la circulation de voyageurs entre Alger et le reste des wilayas du pays.

La gendarmerie nationale a ainsi rappelé hier la fermeture de tous les accès de la wilaya d’Alger, précisant que seuls les détenteurs d’une autorisation exceptionnelle pourront entrer dans la capitale ou en sortir.

«Dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation du virus Covid-19, nous informons les usagers de la route qu’il est interdit de circuler de et vers 29 wilayas, dont Alger», indique la gendarmerie nationale sur sa page Facebook dédiée à la sécurité routière, Tariki.

L’interdiction de circuler de et vers 29 wilayas, dont Alger, est en théorie en vigueur depuis deux semaines. Seulement, elle n’était pas appliquée à la lettre en raison du fait que beaucoup de fonctionnaires et d’employés travaillant dans la capitale résident en dehors d’Alger.

La décision des autorités de procéder à un tour de vis a donc pris au dépourvu de nombreux citoyens qui ne peuvent ainsi plus entrer à Alger ou en sortir. Si la décision est maintenue, certains citoyens pourraient ne pas passer l’Aïd avec leurs proches.

Le Premier ministère avait également annoncé le 16 juillet dernier le prolongement des mesures de confinement partiel à domicile appliquées aux 29 wilayas de 20h jusqu’au lendemain 5h du matin pour 10 jours supplémentaires.

Les wilayas concernées par ce dispositif sont Boumerdès, Souk Ahras, Tissemsilt, Djelfa, Mascara, Oum El Bouaghi, Batna, Bouira, Relizane, Biskra, Khenchela, M’sila, Chlef, Sidi Bel Abbès, Médéa, Blida, Bordj Bou Arréridj, Tipasa, Ouargla, Béchar, Alger, Constantine, Oran, Setif, Annaba, Béjaïa, Adrar, Laghouat et El Oued.

Il avait été aussi décidé la reconduction de la mesure de suspension de l’activité de transport urbain des personnes, public et privé, durant les week-ends dans les 29 wilayas.

La décision avait été prise «après consultation du comité scientifique et de l’autorité sanitaire et d’évaluation de la situation sanitaire à travers le territoire national faisant ressortir l’accroissement de la vitesse de propagation de l’épidémie du coronavirus Covid-19, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, et après accord du président de la République», avait précisé le communiqué du Premier ministère.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!