Affaire Naïma Salhi : La partie civile déplore les lenteurs de la justice | El Watan
toggle menu
vendredi, 27 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Affaire Naïma Salhi : La partie civile déplore les lenteurs de la justice

09 décembre 2021 à 11 h 00 min

Près de deux ans après le dépôt d’une plainte contre l’ancienne députée islamiste Naïma Salhi par le militant politique
Mourad Amiri, la partie civile a déploré les lecteurs de la justice dans l’instruction de la plainte. «Nous avons déposé une plainte contre Naïma Salhi en décembre 2019. Il aura fallu attendre deux ans pour que le dossier soit transféré au juge d’instruction.

Mon client a été auditionné il y a deux semaines dans le cadre  cette affaire et le juge d’instruction a confirmé notre plainte», a expliqué l’avocate de la partie civile, Yamina Alili, dans une déclaration à El Watan.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier

 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!