Abderrezak Makri reçu hier à la présidence de la République : Le MSP parle de «rapprochement de points de vue» avec Abdelmadjid Tebboune | El Watan
toggle menu
mardi, 27 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Abderrezak Makri reçu hier à la présidence de la République : Le MSP parle de «rapprochement de points de vue» avec Abdelmadjid Tebboune

06 février 2020 à 10 h 03 min

Le président Abdelmadjid Tebboune poursuit ses consultations avec les acteurs politiques dans le cadre de sa démarche tendant à réviser la Constitution. Après les personnalités et le président du parti Jil Jadid, Soufiane Djilali, le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrazak Makri, a été reçu à son tour, hier, au palais d’El Mouradia.

Cette audience s’inscrit, selon un communiqué de la Présidence, cité par l’APS, dans le cadre des «consultations initiées par le président de la République avec des personnalités nationales, chefs de parti et représentants de la société civile concernant la situation générale du pays et le projet d’amendement de la Constitution».

«Le président de la République a pris note des avis et propositions de la délégation du parti concernant l’enrichissement de la Constitution et le parachèvement de la concrétisation des revendications et aspirations du peuple», note le communiqué.

Et d’ajouter : «A cette occasion, le président Tebboune a réitéré avoir honoré son engagement électoral à satisfaire progressivement ce qui reste des revendications légitimes soulevées par le peuple le 22 février dernier, et ce, afin d’opérer un changement radical dans le mode de gouvernance et les méthodes de gestion qui puisse permettre au pays d’amorcer un nouveau départ dans tous les domaines et réhabilité les bonnes mœurs dans la vie publique.»

Selon la même source, Abdelmadjid Tebboune souligne que «cette démarche exige un plus large consensus national sur le projet d’amendement de la Constitution, suivant une méthodologie basée sur le dialogue et la concertation, afin de mobiliser les énergies pour l’édification de la nouvelle République».

Dans un communiqué rendu public dans la journée, le MSP parle d’«un rapprochement de points de vue» sur toutes les questions nationales et internationales avec le chef de l’Etat.

Premier chef de parti à avoir exprimé son intention de prendre part au dialogue avec le nouveau locataire d’El Mouradia, le président du MSP, selon le communiqué, «insiste sur la nécessité d’aller vers des élections législatives et locales après la révision de la Constitution et l’amendement de la loi électorale». Outre les questions économiques, Abderrazak Makri, ajoute-t-on dans le même document, «évoque également la nécessité de la poursuite des mesures d’apaisement et la libération des détenus du hirak ».


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!