8 ans de prison ferme requis contre Houda Feraoun | El Watan
toggle menu
lundi, 18 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Affaire des marchés octroyés à Huawei et ZTE

8 ans de prison ferme requis contre Houda Feraoun

13 octobre 2021 à 11 h 35 min

Les sociétés Huawei et ZTE risquent 5 millions de dinars d’amende avec confiscation des biens et le gel des comptes.

Le procureur de la République près le tribunal de Sidi M’hamed a requis hier une peine de 8 ans de prison ferme à l’encontre de Houda Imane Feraoun, ex-ministre des Télécoms, ainsi que Tayeb Kebbal, ancien PDG d’Algérie Télécom, pour «corruption», «dilapidation de deniers publics», «octroi d’indus avantages» et «abus de fonction».

Les sociétés Huawei et ZTE risquent 5 millions de dinars d’amende avec confiscation des biens et gel des comptes. Six ans de prison ont été requis contre l’accusé Berrani Sid Ahmed, président de la commission des marchés d’Algérie Télécom, et quatre ans de prison contre le reste des accusés, dont l’ancien vice-président-directeur général d’Algérie Télécom, Ahmed Choudar, et des membres de cette commission ainsi que son secrétaire technique.

Lors du procès qui s’est ouvert le 11 octobre au Pôle pénal spécialisé dans la lutte contre les crimes financiers et économiques près le tribunal de Sidi M’hamed (Alger) et qui s’est poursuivi hier avec les plaidoiries de la défense des accusés, l’ancienne ministre de la Poste et des Télécommunications s’est montrée inflexible, niant en bloc les accusations portées contre elle.

Suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!