Réactions… | El Watan
toggle menu
vendredi, 07 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Réactions…

04 mai 2020 à 10 h 08 min

– Safy Boutella : «Un homme d’une grande valeur»

«Je suis très affecté par la disparition de mon ami Idir, Hamid Cheriet. Nous perdons là un très grand artiste et un homme d’une grande valeur, d’une si belle délicatesse d’une grande gentillesse, d’une sensibilité et d’un tel talent ! Nous nous étions connus au service militaire à Blida en 1973 ! Il y a de cela 47 ans… et avions même fait notre premier passage sur scène à la caserne de l’EFOR.

Ensuite, nous nous sommes assez souvent revus pour diverses occasions dont la dernière fut lors d’un projet dans lequel j’ai eu à faire de nouveaux arrangements de A vava i nouva » qu’il a interprétée en duo avec la jeune chanteuse Taous Arhab. C’est une très grande perte pour l’Algérie et pour le monde de la chanson. Il me manque déjà. Sa musique restera.»

– Allaoua : «C’est avec lui que j’ai appris à chanter»

«Je suis choqué par la disparition du grand Idir. C’est un grande perte pour la culture algérienne et kabyle. Je suis vraiment affecté par sa disparition. C’est un artiste de haut niveau. Il était modeste. Il discutait aussi bien avec les petites gens que les intellectuels. Idir m’a appris ce qu’être modeste et simple. Je le considérais comme mon père.

C’est mon maître en quelque sorte. A 11 ans, c’est avec lui que j’ai appris à chanter. J’adore tout sont répertoire. Des chansons plus belles les unes que les autres. Bien arrangées et conçues. Idir est une école. C’était un personne agréable qui aimait les blagues, rire. Un artiste tolérant, c’est très grand sage. Toujours à l’écoute des gens. C’est un être exceptionnel.»

– Haut-Commissariat à l’Amazighité (HCA) : «Une portée universelle…»

«Idir a su donner au répertoire musical kabyle une portée universelle. Les chansons à succès du défunt comme A baba-inu ba ou Sendu resteront immortelles et éternellement perpétuées pour garantir la transmission et le développement de la langue amazighe dans une Algérie plurielle.»


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!