Mouvement dans les rangs des présidents de cour : Rajeunissement dans le corps de la justice et réhabilitation des magistrats marginalisés | El Watan
toggle menu
samedi, 07 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191207

  • Massage Tunisie



Mouvement dans les rangs des présidents de cour : Rajeunissement dans le corps de la justice et réhabilitation des magistrats marginalisés

10 août 2019 à 10 h 01 min

Le dernier mouvement opéré dans les rangs des magistrats a touché trente-cinq présidents de cour et trente-deux procureurs généraux au niveau national. Selon des sources judiciaires, ce changement porte «l’empreinte» du tout nouveau ministre de la Justice, Belkacem Zeghmati. Nos interlocuteurs précisent que ces remaniements ont permis de rajeunir les chefs de cour d’au moins dix ans et de réhabiliter ceux qui étaient marginalisés ou brimés par les anciens ministres de la Justice, Tayeb Louh et son prédécesseur Tayeb Belaïz.

En effet, l’on retrouve parmi ces derniers l’ancien président le tribunal de Sidi M’hamed, Abdelhamid Belhadj, en charge des affaires de l’autoroute Est-Ouest et de Sonatrach, pour ne citer que ces deux affaires et qui s’est retrouvé écarté puis muté à Bouira, promu au poste de procureur général près la cour de Tiaret, mais aussi le jeune juge d’instruction, Kamel Ghezali, du tribunal de Sidi M’hamed, qui avait instruit, au départ, le dossier l’autoroute Est-Ouest, avant d’être muté à Aïn Defla. Ghezali, auquel beaucoup d’avocats reconnaissent ses compétences, se retrouve propulsé au poste de procureur général près la cour d’Annaba. Un autre jeune juge du même tribunal dont les compétences sont reconnues par ses pairs et des avocats, est Mohamed Guerouabi, lui aussi une des victimes du dossier Chakib Khell, est réhabilité et nommé président de la cour de Sétif.

Très controversés et sévèrement critiqués par les avocats et le mouvement associatif, le procureur général et le président de la cour de Ghardaia ont été remplacés par deux nouveaux chefs, respectivement Ammar Sekkaï et Mohamed Baâli. Une seule femme, Bouamrane Farida, épouse Abderrahim, dont le mari est également magistrat, a été désignée comme présidente de la cour de Aïn Defla, et une autre à la tête du Conseil d’Etat, alors qu’à la cour d’Alger, un nouveau procureur général, Sid Ahmed Merad, a été nommé à la place de Belkacem Zeghmati. Désormais, la cour de Tipasa a un nouveau président, Mohamed Bouderbala, à la place de Mme Boukhers, épouse de l’ex-patron de la gendarmerie nationale, Ghali Belekcir, qui avait bénéficié, au mois de juin dernier, d’une mise en disponibilité d’une année. Mohamed Kerkoub a quant à lui été nommé nouveau procureur général auprès de cette juridiction.

Ce mouvement avait été préparé par l’ex-ministre de la Justice, mais l’arrivée inattendue de Belkacem a tout chamboulé. La liste a été «totalement remaniée», ont indiqué les sources proches du ministère de la Justice. L’annonce en a surpris plus d’un, et tout porte à croire qu’une nouvelle ère commence dans le secteur de la justice.

Ce vent d’espoir, comme le qualifient certains magistrats, peut-il réellement changer l’état d’esprit imposé par les différents responsables qui se sont succédé, surtout lorsqu’ils prêtent allégeance «aux maîtres de l’heure», comme cela a été le cas avec Tayeb Belaïz et son successeur, Tayeb Louh ? La question reste posée dans la mesure où beaucoup doutent encore de l’indépendance de la justice et estiment que «les campagnes de lutte contre la corruption entrent dans le cadre d’une guerre contre un régime pour asseoir un autre, aussi nihiliste en matière de droits que le premier». Les temps et les actes nous le diront.

 

Présidents de cour

1- Benyamina Menouar, Adrar
2- Meliani Djilali, Chlef
3- Boucherit Mokhtar, Oum El Bouaghi
4- Chebira Mohamed Salah, Batna
5- Bensedira Mohamed, Biskra
6- Mohamed El Djilali, Béchar
7- Bensalem Abderezzak, Blida
8- El Agoune Brahim, Bouira
9- Bekhouche Malek, Tébessa
10- Boukhersa Youcef, Tlemcen
11- Allane Rachid, Tiaret
12- Kari Smaïl, Tizi Ouzou
13- Ben Abderrahmane Youcef, Djelfa
14- Benchikh Abdelkhalek, Jijel
15- Guerouabi Mohamed, Sétif
16- Boukrouh Abdelhak, Saïda
17- Hamdi Bacha Omar, Skikda
18- Benchahida Azzeddine, Sidi Bel Abbes
19- Filali Bensakrane, Annaba
20- Besbassi Aïssa, Guelma
21- Chergui Abdelkader, Médéa
22- Maarouf Tayeb, Mostaghanem
23- Mansour Ahmed, M’sila
24- Mansour Abdelkader, Mascara
25- Reggad Mohamed, Ouargla
26- Antar Menouar, Oran
27- Lalaoui Meftah, Bordj Bou Arréridj
28- Chalabi Moncef, Boumerdès
29- Latrouche Cherif, Tissemsilt
30- Ouezane Abdelhamid, El Oued
31- Bouderbala Mohamed, Tipasa
32- Hocine Rabah, Mila
33- Bouamrane Farida, épouse Abderrahim, Aïn Defla
34- Abderrezak Mohamed, Aïn Témouchent
35- Bâali Mohamed, Ghardaïa

Procureurs généraux

1- Ahmed Amine Boughaba, Chlef
2- Hamid Tahir, Laghouat
3- Abdelkader Belatra, Oum El Bouaghi
4- Faycal Zerdasi, Batna
5- Mouloud Allache, Béjaïa
6- Nour Essadat Bourich, Biskra
7- Annabi Cherouine, Béchar
8- Cherif Djaad, Blida
9- Mohamed Tayeb Laazizi, Bouira
10- Ali Bensalah, Tlemcen
11- Abdelhamid Belhadj, Tiaret
12- Abdelkader Amrouche, Tizi Ouzou
13- Sid Ahmed Merad, Alger
14- Yahia Belmouloud, Jijel
15- Abdelmadid Djebari, Sétif
16- Mohamed Kessar, Saïda
17- Fethi Kebir, Skikda
18- Kamel Ghezali, Annaba
19- Djamel Kousa, Guelma
20- Lorfi Boudjemaa, Constantine
21- Lenouar Belmehdi, Mostagamen
22- Noureddine Mahboubi, Mascara
23- Mohamed Regaz, Oran
24- Ali Hadli Bordjk, Bordj Bou Arréridj
25- Réda Lounici, Boumerdès
26- Abdelkrim Djadi, Taref
27- Mehdi Zemouri, Mila
28- Abdennour Kaci, Tissemsilt
29- Mohamed Kerkoub, Tipasa
30- Nasreddine Boudane, Aïn Defla
31- Ammar Sekkaï, Ghardaïa
32- Mimoune Kadri, Relizane


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!