107 milliards pour combler les lacunes à Mascara | El Watan
toggle menu
jeudi, 18 avril, 2019
  • thumbnail of elwatan20190418

107 milliards pour combler les lacunes à Mascara

05 septembre 2018 à 1 h 09 min

Ce n’est pas l’argent qui manque pour doter une école primaire d’un robinet pour permettre aux écoliers d’avoir de l’eau et de mettre des produits de nettoyage et de désinfection dans les sanitaires des écoles, mais bien du bon sens.

Mercredi dernier, lors des travaux de la commission de wilaya de prévention et de lutte contre les maladies à transmission hydrique, le wali de Mascara, Lebka Mohamed, a déclaré qu’«un budget de plus de 100 milliards de centimes a été mobilisé et d’autres mesures importantes ont été prises pour assurer une bonne rentrée scolaire».

Comme à l’accoutumée, l’Etat ne lésine pas sur les moyens financiers et humains pour offrir aux écoliers des trois paliers un meilleur accueil. Mais, le jour de la rentrée scolaire, de nombreux élèves des différentes localités de la wilaya se trouvent face à une réalité amère, décourageante et même douloureuse dans les régions éloignées.

Des établissements scolaires mal entretenus, les tables et les chaises dégradés et couverts de poussière, les sanitaires sales, insalubres, bouchés et dégageant des odeurs nauséabondes, les livres scolaires introuvables, les cantines scolaires non fonctionnelles et un déficit flagrant en matière de transport scolaire.

Pour les écoles primaires dont la gestion relève des APC, les maires justifient la situation lamentable dans laquelle se trouvent les établissements scolaires de leurs communes par manque de moyens financiers !

Faute d’entretien et d’hygiène, de nombreux écoliers et élèves des CEM et lycées s’abstiennent de se rendre aux toilettes et se retiennent jusqu’à la maison. Des écoliers interrogés nous ont révélé qu’il n’y a pas d’eau dans les toilettes de leur école !

En ce qui concerne les cantines scolaires, la qualité des repas offerts et les conditions de restauration laissent à désirer. Dans certaines cantines, les écoliers partagent la même assiette et la même cuillère. Certains, faute d’espace, sont obligés de prendre leurs repas debout. Pis encore, de nombreux lieux, pour ne pas dire cantines, où les écoliers prennent leurs repas, sont insalubres.

Aujourd’hui, Nouria Benghebrit-Remaoun, ministre de l’Education nationale, devrait se rendre à Mascara pour donner le coup d’envoi de la rentrée scolaire 2018/2019 sous le slogan : «Faire du vivre-ensemble en paix un acquis et un principe éducatif et citoyen».

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!