Une dernière chance, pour qui ? | El Watan
toggle menu
vendredi, 22 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190321

Une dernière chance, pour qui ?

14 mars 2019 à 10 h 00 min

On aurait pu s’arrêter là, mais les Algériens, décidés à être maîtres de leur destin, jugent les propositions insuffisantes. 11h. De nouvelles manifestations ont lieu à Audin, un Français qui a épousé la cause algérienne, contrairement à Macron. Ambiance festive parmi les étudiants chassés par le ministre Hadjar, lui-même chassé par le changement de gouvernement. Mais pourtant «la victoire est celle-ci, le Président ne demande plus de 5e mandat mais 1/5e de mandat».

«Lui qui ne voulait pas être trois quarts de Président, l’équation se complique, combien valent trois quarts d’un cinquième ?» demande en riant un étudiant en logique analytique en vacances forcées. Midi, les hélicoptères survolent la crise politique, mais il y a autre chose, la justice doit se saisir de ce cas, un Président qui dépose un dossier de candidature, des millions de formulaires, nomme des directeurs de campagne et publie sa déclaration de patrimoine mais jure n’avoir jamais voulu de 5e mandat.

13h, quelques avocats sont parmi les manifestants, «tout est anticonstitutionnel, il ne peut pas être président au-delà du 18 avril prochain», souligne l’un d’eux. 14h, un manifestant kabyle avec les deux drapeaux, tamazight et Algérie, tient à donner un bilan : «Ces marches sont la défaite du régime, des islamistes et du MAK.» Un autre renchérit, «20 ans après son accession au pouvoir, il parle encore de réformes».

15h, pendant qu’on discute dans un café sur l’intervention peu judicieuse de Macron, qui trouve formidable cette avancée démocratique en Algérie, on oublie qu’il s’agit encore de violer la Constitution. «Jamais un Président n’avait eu aussi peu d’égards pour la Constitution que Bouteflika. Il l’a triturée, changée plusieurs fois et, maintenant, il ne la respecte même plus tout en promettant de la changer encore», souligne encore un juriste, fatigué de marcher. Pourtant demain, il y aura une nouvelle marche, celle de la dernière chance. Mais pour qui ? Alger. De notre correspondant permanent.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!