Pas de semaine sans vendredi | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Pas de semaine sans vendredi

13 mars 2019 à 10 h 00 min

11h. Après cette victoire sans précédent d’un peuple qui a fait revenir son Président sur sa décision de briguer un mandat, a annulé des élections compromises et changé le gouvernement sans violence et avec de l’humour, c’est l’analyse du match : «On a gagné, mais on a droit à des prolongations», commente un supporter de football, très content que Zidane reprenne le Real de Madrid.

C’est pourquoi après la liesse, Alger s’est réveillée avec une victoire au mauvais goût. «On a demandé des élections sans Bouteflika, on a eu Bouteflika sans élection», résume le chauffeur de taxi qui descend la rue Didouche, où une nouvelle manifestation s’est formée. Les hélicoptères, absents avant-hier, ont recommencé à survoler la capitale, même si le Nimr a disparu de la circulation.

Dans les cafés, c’est surtout cette annonce du Président qui ne passe pas. «Il n’a jamais été question de 5e mandat pour moi», a-t-il déclaré. Qui a alors écrit cette lettre où il annonce qu’il se présente pour un 5e mandat ? Qui a nommé son directeur de campagne ? Qui a déposé son dossier au Conseil constitutionnel ? «Avec autant de mensonges, le peuple ne va pas faire confiance», résume un client.

Midi. Dans une gargotte pleine, signe que les grèves n’ont pas affecté l’approvisionnement, même débat. «Il se présente, puis annonce qu’il ne l’a jamais fait, puis se retire mais reste Président, du jamais vu, commente un psychiatre qui déguste ses sardines, ce qui en dit long sur l’incohérence au sommet de l’Etat.» Le serveur affairé renchérit : «On lui a dit que son plat était trop salé, il a changé les fourchettes.»

En quoi la présence de Bedoui, plusieurs fois wali et ministre, proche de Nacer Bouteflika, et le retour de Lamamra constituent-ils une rupture, d’autant que ce dernier s’est adressé à une radio française au lieu de donner la primeur de son intervention aux Algériens ? Rien n’est réglé. «Il faut encore marcher vendredi», résume un étudiant. Alger. De notre correspondant permanent.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!