Le vide après le plein | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

Le vide après le plein

10 mars 2019 à 8 h 26 min

Le néant. Hier après-midi, soit 24 heures après la fin des marches massives du vendredi, aucune réaction n’avait été encore enregistrée de la part du régime, le Président ou ses frères, le gouvernement ou ses cousins, Naïma Salhi ou sa grand-mère, tous murés dans l’effarement et le mutisme post-traumatique.

Cette disparition simultanée d’Ouyahia et de Benyounès, l’aphonie de Ghoul, l’absence de Sidi Saïd ou du wali d’Alger depuis des semaines montrent bien ce désarroi face à une situation qu’ils ont largement contribué à installer en se pensant seuls dans un pays vide, toujours là à bavarder, menacer, faire peur, aligner des non-sens ou des faux chiffres, imprimant des billets et des oukazes, pondant des circulaires et des œufs sans protéine ou à réciter des mantras comme «l’Algérie c’est mieux que la Suisse». Même le Président, qui a d’ailleurs choisi de se soigner en Suisse et attendu ce week-end, n’est pas rentré, observant de loin ces dynamiques comme non concerné ou responsable, alors que tout ce qui est arrivé est lié à son attitude, laissant 40 millions d’Algériens seuls face à l’histoire qu’ils tentent de reconstruire, accompagnés au mieux par des casseurs dont l’irruption dans des marches pacifiques est suspecte. Mais ce néant de la gouvernance fait face à un autre, celui des Algériens qui vont devoir rebâtir le pays sur une base nouvelle, à partir de rien, avec des mois à venir qui seront pleins d’espoirs, de trahisons, de promesses et tensions qui devront appeler à une vigilance nationale. Seul signe de mouvement, Tahkout a discrètement retiré ses affiches à la gloire de Bouteflika qu’il avait faites coller à l’arrière de tous les bus d’étudiants.

Pour le reste, en dehors des annonces sur de nouvelles vestes qui se retournent rapidement, rien. Les gouvernants vont réagir, s’ils ne l’ont pas déjà fait, même si l’Algérie n’attend plus qu’une chose maintenant, qu’ils déposent les clés sur la table du salon et sortent discrètement par la porte arrière. Sans smir.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!