toggle menu
mardi, 19 février, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Le discours et la rue

04 février 2019 à 8 h 00 min

Après sa génuflexion avec ses collègues de restaurant pour soutenir un 5e mandat que peu de gens sincères souhaitent dans le pays, Ouyahia a menacé l’opposition, comme à son habitude. Cette fois «de recourir à la rue», étrange reconnaissance de fait que la rue pourrait écouter l’opposition et donc que cette dernière serait plus populaire que lui. Mais il a dans le même temps tenu à rappeler que «l’Etat a prouvé par le passé qu’il peut maîtriser la rue», recentrant la dialectique politique sur la force brute découlant du monopole de la violence légitime.

De quel passé parlait-il ? Des manifestations du Printemps berbère de 1980 qui ont conduit aux sombres cours de sûreté de l’Etat ou d’Octobre 1988, où des centaines de jeunes ont été tués et torturés ? Faisait-il référence aux marches violemment réprimées du Printemps noir de 2001 ou aux rassemblements pacifiques de 2011 contenus grâce à une «gestion démocratique des foules» d’un patron de la police entre-temps disparu dans une traînée de poudre blanche ? Tout en actant de sa volonté d’immobilisme oligarchique, le Premier ministre vient en réalité d’intégrer un nouveau paramètre dans l’équation : la rue. La seule qui pourrait faire basculer un scrutin verrouillé, l’unique variable d’ajustement susceptible de changer le destin d’une nation contrôlée par des fonctionnaires payés sur les impôts collectifs et qui à part des billets en papier ne produisent rien, pas même de la pensée.

«L’Etat est un monstre froid», soulignait le philosophe Nietzsche, et peut-être que le pragmatisme doit prendre la place de ces sentiments de colère, de mépris, de honte et d’impuissance qui se sont emparés des Algérien(ne)s à la vue de cette photo de famille unie pour profiter de la maladie du grand-père. Ouyahia a-t-il tort ou raison ? Pour le savoir, il faut rester dans sa logique et en revenir à la rue. Ouyahia peut-il aller marcher tout seul dans la rue et prendre un café en le payant avec son argent ? Si c’est oui, il a raison. Si c’est non, il a tort.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!