toggle menu
samedi, 18 août, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018
  • Alliance Assurances

Pouvoir-citoyens, la fin d’un «deal»

17 juillet 2018 à 4 h 04 min

Subissant la hausse, parfois vertigineuse, des prix de nombre de produits de consommation et de services de base, le citoyen ne fait aucun lien entre la nette dégradation de son pouvoir d’achat et l’injection massive par les autorités politiques de l’équivalent de 30 milliards de dollars en billets de banque imprimés par la Banque d’Algérie.

Aucune autorité officielle n’a daigné lui en parler, redoutant certainement l’aveu public, même à demi-mot, que le régime politique incarné par Bouteflika a lamentablement échoué en matière économique et qu’il en est réduit à l’utilisation de subterfuges, dangereux et inutiles, en vue de dégager des ressources financières que le pétrole et le gaz ne lui assurent plus depuis environ quatre ans.

L’Algérien prend donc son mal en patience, conscient au demeurant qu’il n’a jamais eu de vraie qualité de citoyen, celle qui exige des autorités gouvernantes qu’elles le consultent, se plient à son avis et le respectent… Il est seulement synonyme de bulletin de vote et il disparaît des radars des autorités politiques dès lors qu’il n’y a plus dans le pays d’enjeu électoral. Toujours ignoré, jamais respecté, l’Algérien n’est courtisé que lors des rendez-vous électoraux, lorsqu’il faudra pour les gouvernants gonfler les chiffres de participation et surtout susciter de «l’adhésion» au régime.

Il faut dire que, globalement, la population a plus ou moins «toléré» cette situation dès qu’elle était bénéficiaire d’une partie de la rente, que nombre de produits et de services étaient largement subventionnés et qu’un certain niveau social lui était garanti.

C’est une sorte d’Algérie de l’hypocrisie : le citoyen n’aime pas le pouvoir, celui-ci le lui rend bien, mais entre eux règne une sorte de «coexistence pacifique», alimentée par l’argent des hydrocarbures. Reste que ce deal est en train de se fissurer sérieusement au vu du tarissement de la rente pétrolière et gazière.

Conscient de ce danger, à une encablure de la présidentielle 2019 dont il a l’intention – encore officieuse – de la «dédier» à Bouteflika, le régime politique fait marcher à plein régime la planche à billets, tout en puisant largement dans les réserves de change placées à l’étranger. L’essentiel pour lui est de préserver ce qui reste encore de «paix sociale», car il y a risque que la population se détourne du pouvoir ; pis encore, qu’elle se retourne contre lui et de manière violente, une sorte de scénario «Octobre 88», que les experts et les observateurs n’excluent pas.

La «monnaie de singe» fait marcher quelque peu la machine économique et elle alimente les marchés de consommation, y compris en biens importés. Mais de mois en mois, elle fait grimper les taux d’inflation, au grand désarroi de la population, notamment la plus fragile, qui suit par ailleurs avec inquiétude les déclarations politiques sur une possible levée des subventions. Certes, jusqu’à la présidentielle, les autorités tenteront coûte que coûte de limiter les impacts sociaux de la planche à billets, quitte à puiser au maximum dans les devises placées à l’étranger. Mais la politique du pire est engagée, dans un climat des plus exécrables marqué par des guerres de clans en vue de l’échéance d’avril 2019 et de lourds scandales de corruption, le dernier, l’affaire dite de la cocaïne ébranlant y compris les institutions les plus sensibles de l’Etat.

Un immense scandale dont l’opinion publique a été tenue écartée, comme d’habitude, elle le fut au moment des affaires Sonatrach, Chakib Khelil, des bouleversements du DRS, des agissements de Khalifa Moumen et de tant d’autres scandales, ce qui traduit, sur ce plan également, du peu de respect dévolu aux Algériens par leurs gouvernants.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!