toggle menu
lundi, 18 mars, 2019
  • thumbnail of 20190318 (1)

Saison estivale à Tizi Ouzou : éffervescence sur le littoral

28 mai 2012 à 10 h 00 min

Les préparatifs de la saison estivale dans la ville balnéaire de Tigzirt ne sont lancés que depuis une quinzaine de jours. Des jeunes, avec les engins de l’APC, sont à pied d’œuvre pour le nettoyage des trois plages autorisées à la baignade, à savoir Tassalast, La Grande plage et Féraoun. En parallèle, trois équipes du programme «Blanche Algérie» s’affairent au désherbage dans les quartiers et au chaulage des artères de la ville. Néanmoins, d’après Amar Medjber, un élu local, Tigzirt ne sera pas prête à cause des grèves cycliques de agents communaux et des préparatifs de la campagne électorale pour les législatives. Notre interlocuteur nous dira que l’APC a entamé une série d’opérations de désinsectisation depuis le 30 avril passé.

S’agissant du volet environnement et la lancinante question de la collecte des déchets ménagers en grandes quantités en pareille saison, M.Medjber rassure qu’une subvention de 840 millions de centimes a été allouée exclusivement à l’achat de bacs à ordures et autres poubelles. La commande a déjà été faite auprès des fournisseurs, assure-t-il. Sachant que plusieurs panneaux de signalisation ont été dégradés, l’APC s’est chargée d’en remplacer les défectueux et d’en renforcer les lieux qui en sont dépourvus. Au chapitre de l’animation, par contre, rien n’a été prévu pour égayer les soirées des estivants. Ces derniers, pourtant, commencent à affluer par petites grappes. L’antique Iomunium,  avec ses sites historiques, ses plages, mais surtout, son port de pêche et de plaisance, ne laisse personne indifférent. L’Office local du Tourisme est presque fermé pendant toute l’année.

Le Front de mer grouille déjà de monde et les parasols sont déjà plantés dans le sable. Contrairement à Azeffoun ou à At Chaffaâ où la concession des plages se déroule sans tracas, à Tigzirt, c’est un vrai casse-tête pour les autorités locales de Tigzirt. Le cahier des charges n’a pas encore été affiché.L’on apprendra que le concessionnaire est constamment harcelé par d’autres jeunes. Les services de sécurité en charge de ce volet ferment l’œil devant ces dépassements par leur souci de préserver l’ordre public, comme nous le confie un élu à l’APC de Tigzirt. Les élus locaux sont bien conscients mais impuissants face aux problèmes générés par les conflits dus à ces concessions. C’est pour cela que M.Medjber appelle les différents intervenants durant la saison estivale à fédérer les efforts. Ils ne veulent pas faire fuir les vacanciers à Tigzirt.

Comme chaque année, l’indisponibilité de l’eau potable dans les robinets est un cauchemar qui hante les estivants. Un défi difficile à relever avec l’unique station de dessalement de l’eau de mer de la ville.                     

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!