La direction veut-elle la peau de Sandjak ? | El Watan
toggle menu
mardi, 19 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190319

La direction veut-elle la peau de Sandjak ?

02 mars 2013 à 10 h 00 min

En effet, dans le traitement des cas d’indiscipline des joueurs Maïza et Belakhdar, au lieu de se ranger du côté de son coach, la direction tire à boulets rouges sur Sandjak. Alors qu’elle avait fait fi de tout rapport pour sanctionner dans un passé tout proche le jeune Meftah, elle annonce ne pas avoir été destinataire d’un rapport de la part du coach, alors qu’il était de notoriété publique que Belkhadar avait quitté le banc des remplaçants sans y être autorisé. Mieux elle a tenu à «recentrer» Sandjak pour lui faire payer ses déclarations à la presse. Et pour cause dans ce communiqué, il est dit que «même si l’entraîneur est seul chargé de la direction technique, tactique et physique…, il est placé, lui et son encadrement sportif, sous l’autorité du P-DG de la SSPA/JSK».

La même disposition ajoute, en son paragraphe 3, que le «président dispose d’un droit de regard sur le travail du staff technique». La direction qui se veut «respectueuse de la lettre et l’esprit du contrat» déclare «ne peut valablement statuer, sur le cas des deux joueurs cités, qu’une fois destinataire des comptes-rendus circonstanciés du staff technique à ce sujet. Et au risque «du ridicule», y statuer, sur la simple foi de simples déclarations et autres écrits dans la presse aussi malveillants que tendancieux envers le club». A travers un tel communiqué c’est en quelque sorte l’impunité qui est accordée aux joueurs. Pour le commun des fans, la direction aurait dû prendre les mesures qui s’imposent en sanctionnant les joueurs qui ont fait preuve d’indiscipline caractérisée pour assurer la sérénité du groupe plutôt que de monter ainsi au créneau contre le coach et la presse qui n’a fait que rapporter les faits tels qu’ils se sont présentés.

De son côté le coach n’a pas tardé à réagir en évoquant les deux points énumérés par le communiqué. «On veut un rapport, je le déposerai ce dimanche sur la table de cette direction. Quant au contrat, je tiens seulement à rappeler que je ne suis lié à aucune société mais je le suis par un contrat Fifa avec un club affilié à cette instance suprême et que l’équipe a surtout besoin de sérénité» dira-t-il. Une sérénité prouvée une nouvelle fois par cette belle victoire en amical face au leader de la Ligue 2, le RC Arbaâ. En effet, les camarades de Asselah ont disposé des hommes de Boudjaârane sur le score de 2-0 avec deux buts de Challali et Bouaïcha.
    
 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!