ESS 3-MCO 1 | El Watan
toggle menu
vendredi, 20 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan19092019





ESS 3-MCO 1

23 octobre 2004 à 0 h 11 min

Le 69e classique ESS-MCO, rehaussé par la présence de l’entraîneur national, Ali Fergani, qui a certainement inscrit des noms sur son calepin, a tenu ses promesses. En plus des quatre buts marqués, les deux formations ont gratifié le nombreux public d’un beau spectacle. A l’issue d’un match ouvert, le dernier mot est revenu aux Entensites plus entreprenants et au point physiquement. Les Oranais, tancés par les problèmes internes et un harassant voyage par route, n’ont en fin de compte pas fait le poids devant un adversaire qui en voulait. Les Sétifiens ont été les premiers à se procurer des occasions par l’intermédiaire de Keraghel et Fertas qui n’ont pu tromper la vigilance du keeper oranais. Les coéquipiers de Zerrouki procédaient par des contres. Le puissant tir de Benzerga (21′) et le coup franc (30′) bien botté par Daoud des grands jours ont failli faire mouche, mais butèrent sur un Benabdelkader en super forme. Alors que les Hamraoua tentaient de forcer le verrou adverse, l’Entente parvient à ouvrir la marque par l’intermédiaire de Hadj Aïssa (un nom à retenir) qui matérialise (33′) une action collective bien emmenée par Laâmèche qui profite de la mauvaise relance oranaise. La seconde période fut plus prolifique en buts et gestes techniques de la part des locaux notamment. Le Mouloudia qui voulait refaire son retard en exerçant une pression sur son adversaire, a laissé des espaces qui ont fait l’affaire des Entensistes ayant réussi à corser l’addition suite à de rapides contres. Sur l’un d’eux, Laâmèche (50′) bien servi par le métronome Torchi aggrave la marque. Cette réalisation assomma le Mouloudia qui se contenta de limiter les dégâts. A la 72′, après une belle échappée, Derradj sert Keraghel. Ce dernier se déjoue de fort belle manière du gardien oranais. Ce troisième but libéra la bande à Bira qui aurait pu inscrire d’autres buts, mais l’individualisme de Derradj a eu le dernier mot. Avant de mettre un terme aux débats caractérisés par la sportivité des vingt-deux acteurs, le directeur du jeu accorda dans le temps additionnel un penalty aux Oranais. Daoud l’exécute, sauve ainsi l’honneur des siens qui se trouvent désormais dans une mauvaise posture. Quant à l’Entente, ce succès lui permet d’entrevoir le match retour ESS-ASA Concorde de Mauritanie, comptant pour le tour préliminaire de la Coupe arabe des champions, avec un bon capital confiance…


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!