Saison estivale : Un budget pour embellir le littoral | El Watan
toggle menu
vendredi, 12 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Saison estivale : Un budget pour embellir le littoral

08 avril 2014 à 10 h 00 min

Selon son chef, M. Oufroukh, «cette saison estivale connaîtra une rigueur contre tout contrevenant. Oran doit continuer à être la première destination des Algériens en leur assurant les meilleures conditions pour passer les plus agréables vacances». Pour cela, la daïra lancera, d’ici le 15 avril, une série d’opérations d’aménagement qui seront réceptionnées avant le démarrage de la saison estivale. «Une enveloppe financière de près de 18 milliards a été consacrée à 09 opérations réparties sur les quatre communes de la daïra, Aïn El Turck, Bousfer, El Ançor et Mers El Kebir, pour des projets d’aménagement de signalisation et d’éclairage public», soutiendra le chef de la daïra.

Ces projets viennent en appoint à d’autres déjà réalisés, comme les nouveaux accès aux plages de l’Etoile, Bomo et Corales pour une enveloppe de 1,2 milliard, l’aménagement du parking de la grande plage de Bomo ou le renforcement de l’éclairage public au niveau du parking 3 des Andalouses. Le chef de daïra ajoutera : «La daïra d’Aïn El Turck est la vitrine de la wilaya, tous les estivants se rendent dans les plages des communes de cette daïra, que nous tenons à rendre agréables à vivre pour ses habitants aussi bien que pour les vacanciers».

Aïn El Turck se développe. De grands moyens ont été engagés de 2011 à 2014.  2367,7 millions de D.A ont été débloqués pour des projets de développement des quatre communes de la daïra. La priorité a été accordée au secteur de l’hydraulique et de l’environnement. Il fallait mettre un terme définitif au déversement des eaux usées en mer. Selon le chef de daïra, «le principal objectif est celui de zéro rejet – zéro pollution». La dépollution des plages a été rendue possible grâce à la mise en service de la station d’épuration de Cap Falcon, des 15 stations de relevage de eaux usées, l’installation de 5 groupes électrogènes au niveau des stations de relevage pour éviter les coupures de courant et la mise en service de 05 nouvelles stations de relevage et de refoulement des eaux usées collectées tout au long du littoral et acheminées vers la station d’épuration de Cap Falcon par un réseau de 20 km.

Les 20 plages de la daïra d’Aïn El Turck sont ouvertes à la baignade, toutes les conditions sont réunies pour cela : des aménagements y ont été réalisés  et un plan d’action ambitieux a été élaboré en vue de l’amélioration des prestations fournies aux estivants. Ce plan consiste, selon le chef de la daïra, en «la réhabilitation des espaces de convergence, l’aménagement des placettes, esplanades et parkings, assurer la sécurité et secours des estivants en réalisant des postes pour la Gendarmerie et la Protection civile, élaborer un plan de circulation routière et assurer une animation culturelle et sportive durant la saison estivale».

Le chef de la daïra soutiendra que «le traitement de l’environnement urbain est également pris en charge». Pour ce faire, notre interlocuteur fait savoir que «cette action doit être supervisée par Monsieur Plage qui aura sous la main des équipes de nettoiement». Selon lui, «toutes les conditions sont réunies pour que la saison estivale 2014 soit une réussite. Oran et ses plages doivent être la destination première en matière touristique en Algérie.».    


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!