De nouvelles techniques opératoires à l’EHU | El Watan
toggle menu
dimanche, 21 avril, 2019
  • thumbnail of elwatan20190421

De nouvelles techniques opératoires à l’EHU

06 avril 2016 à 10 h 00 min

Une nouvelle technique la première du genre en Algérie qui  consiste, selon le Professeur Yousfi Mostafa Jamal, chef de service d’urologie à l’EHU d’Oran à accéder par voie percutanée sous contrôle radiologique aux reins et aux calculs «qu’on pulvérisera ou fragmentera avec le laser». Une intervention qui dure 90 minutes et qui, grâce à une équipe de jeunes techniciens de l’EHU, était en train de se projeter devant une assistance composée d’urologues venus d’Alger, Annaba, El Bayadh et Oran. Une intervention qui, comme l’a souligné, notre interlocuteur est très pointilleuse et qui a pour avantage de ne pas pratiquer d’incision sur le corps du malade en introduisant simplement des instruments miniatures optiques qui transmettent l’image par la fibre laser qui va procéder à la fragmentation des calculs. Cette technique a pour autre avantage de permettre au patient de quitter l’établissement dans les 48 heures qui suivent son admission. L’EHU est victime affirme ce responsable de sa notoriété.

«On ne s’attendait pas à un tel engouement de la part des patients. La parfaite illustration est la longue liste d’attente qui voit des patients inscrits depuis avril 2015 non encore opérés». Un retard qui peut engendrer des risques de complications, voire même d’infections des reins, d’ou la nécessité de prévoir de nouvelles salles ainsi qu’un personnel spécialisé. Pour information le Professeur Andhras qui a assisté les chirurgiens algériens est originaire d’Hongrie et a poursuivi ses études primaires, secondaires ainsi qu’une de médecine en Algérie.              

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!