Aïn El Turck : 200 millions de dinars pour préparer la saison estivale | El Watan
toggle menu
jeudi, 06 octobre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Aïn El Turck : 200 millions de dinars pour préparer la saison estivale

11 mars 2012 à 10 h 00 min

Cette daïra, disposant de la plus longue côte de la wilaya d’Oran, a bénéficié d’une enveloppe de 20 milliards de centimes pour préparer la saison estivale, apprend-on auprès du chef de daïra, M.Oufroukh Hocine. Notre interlocuteur a indiqué que «des opérations d’aménagement de placettes et d’accès aux plages sont en cours dans le but de réserver aux estivants le meilleur cadre de vacance». Les parkings des plages des communes de Bousfer, Ain el Turck et El Ançor (les Andalouses) sont également concernés par les  aménagements.  Pour l’embellissement de la corniche oranaise, une opération de plantation de palmiers a été effectuée. Ces palmiers seront plantés tout au long de la route reliant les Andalouses à Ain El Turck.

Les quatre communes de cette daïra se sont lancées dans une course contre la montre pour que tout soit fin prêt au premier jour de la saison estivale. «Le but est aussi de faire d’Ain El Turck un lieu où il fait bon vivre» a déclaré le chef de daïra. C’est le chef-lieu de commune Ain El Turck, qui enregistre le plus grand nombre de population, dont le souci numéro un concerne l’absence du réseau d’assainissement et les inondations. Cette préoccupation a été prise en charge par les autorités locales qui ont inscrit pour Ain El Turck une opération de renouvellement du réseau d’assainissement et d’évacuation des eaux pluviales  pour plus de 50 milliards de centimes.

Allant plus loin, M. Oufroukh a confié que «Ain El Turck était tel un bateau amarré dans un lac d’eaux usées. Des eaux usées qui se déversaient directement dans la mer à défaut de réseaux d’évacuation». Il a fait savoir par ailleurs «qu’un projet de surdimensionnement des réseaux existants est en cours, ainsi que la canalisation de diamètre 200, qui sera remplacée par une nouvelle de diamètre 600». La création d’avaloirs est aussi en cours ainsi que la réalisation du réseau d’évacuation des eaux pluviales de plusieurs quartiers de la commune. Le chef de la daïra a souligné que «les eaux usées seront évacuées vers la station d’épuration de Cap Falcon, il n’est plus question qu’une goutte d’eau usée soit déversée dans la mer».
                       


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!