Un camp de toile laissé à l’abandon | El Watan
toggle menu
jeudi, 21 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Un camp de toile laissé à l’abandon

26 mars 2018 à 12 h 00 min

le camp de toile communal, destiné aux vacanciers et touristes en quête de détente et de distraction, édifié dans les années 80 au beau milieu de la forêt à «Petit port plage», dans la commune de Sidi Lakhdar, attirait, jadis, des centaines d’estivants venant des quatre coins du pays pour y passer leurs vacances. A présent, ce camp est complètement tombé en désuétude. Il est laissé à l’abandon depuis plus de six ans. Il enregistre des dégradations très avancées au niveau des plates-bandes, sanitaires, cuisine, bureaux et bungalows. Pire, il s’est transformé en véritable antre pour des squatteurs en quête d’un logement. Ainsi, le visiteur est confronté à un désolant spectacle de dégradation. «Ces lieux méritent d’être réhabilités pour renforcer les infrastructures touristiques de la région. Ils doivent être pris en charge avec des mesures urgentes pour générer de l’emploi en plus des entrées d’argent pour la commune, puisque cette dernière devrait assurer elle-même son autofinancement», déplorent de nombreux habitants. Pourtant, lors de la dernière sortie du wali, entrant dans le cadre de la préparation de la saison estivale, ce dernier a instruit les responsables compétents quant à l’aménagement des sites touristiques, notamment les camps de vacances.
 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!