Réactions à chaud des candidats | El Watan
toggle menu
mardi, 19 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190319

Réactions à chaud des candidats

23 avril 2007 à 22 h 32 min

Nicolas Sarkozy : «Les Français veulent aller au bout du débat»

Les Français se sont exprimés avec «clarté» lors du premier tour de la présidentielle hier, en «marquant leur volonté d’aller au bout du débat entre deux projets de société», a assuré le candidat de droite Nicolas Sarkozy, arrivé en tête devant la socialiste Ségolène Royal. Dans sa première déclaration de la soirée, devant ses partisans réunis à Paris, M. Sarkozy a déclaré vouloir «rassembler le peuple français autour d’un nouveau rêve français». «Je veux m’adresser à tous les Français», a-t-il ajouté. «Je veux dire à tous les Français que je veux les protéger.» «Je veux dire à Mme Royal que je la respecte et que je respecte ses convictions. Je souhaite que le débat de second tour soit véritablement un débat d’idées», a-t-il dit. «En me plaçant en tête et en plaçant Mme Royal en deuxième position, ils (les Français) ont marqué clairement leur souhait d’aller au bout du débat entre deux idées de la nation, deux projets de société, deux systèmes de valeurs, deux conceptions de la politique», a-t-il affirmé.

Ségolène Royal : «Refuser de cultiver les peurs»

La candidate socialiste Ségolène Royal a appelé hier soir au rassemblement au second tour de la présidentielle de ceux «qui se reconnaissent» dans son programme pour «réformer la France sans la brutaliser», et «refuser de cultiver les peurs». «Notre victoire est possible», a souligné la première femme à avoir une vraie chance d’accéder à l’Elysée. «Ce sont nos idées, notre idéal qui vont gagner, car ils sont (…) au service de la paix civile.» La candidate socialiste a tendu «la main à toutes celles et ceux qui pensent comme (elle) non seulement possible mais urgent de quitter un système qui ne marche plus».
n L’extrême gauche et les Verts appellent à voter Royal au second tour
Marie-George Buffet, candidate du Parti communiste français (PCF) à la présidentielle, ainsi que la candidate de Lutte Ouvrière, Arlette Laguiller, ainsi que la candidate des Verts écologistes, Dominique Voynet, a appelé hier ses électeurs à voter pour Ségolène Royal (PS) au second tour de la présidentielle. «Je lance cet appel avec d’autant plus de force que la situation est difficile. Avec moins de 40% des suffrages exprimés, la gauche réalise un de ses plus bas scores sous la 5e République», a-t-elle ajouté. «Nicolas Sarkozy est un homme dangereux qui a délibérément choisi de reprendre les thèses insupportables du Front National afin de devenir le candidat de la droite et de l’extrême droite. Il doit absolument être battu», a ajouté la candidate PCF.

Jean-Marie Le Pen : «Je me suis trompé sur le mécontentement des Français»

Jean-Marie Le Pen dit s’être trompé sur le mécontentement des Français après son échec au premier tour de l’élection présidentielle. Le Pen donnerait le 1er mai sa consigne de vote pour le deuxième tour de l’élection présidentielle. «J’ai dû faire une erreur d’appréciation, je croyais que les Français étaient assez mécontents (…) eh bien ! Je m’étais trompé», a lancé le président du Front national sur TF1 repris par l’AFP. «Les Français sont très contents, la preuve, c’est qu’ils viennent de réélire très confortablement, et même un peu plus, les partis au pouvoir», a-t-il ajouté. «Je crains que cette euphorie ne dure pas très longtemps.» Prié de dire s’il pourrait appeler à voter pour le candidat de l’UMP, il a répondu : «Nous verrons ça dans les jours qui viennent. Mais pour l’instant, ce n’est pas à l’ordre du jour. Je donnerai la consigne que j’estimerai être la bonne pour l’avenir de la France.»

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!