Les contestataires saisissent la présidence de la République | El Watan
toggle menu
vendredi, 03 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Les contestataires saisissent la présidence de la République

08 avril 2018 à 12 h 00 min

la présidence de la République a reçu, mercredi dernier, la requête appuyée par un lourd dossier adressée par la société civile de la ville d’El Milia, dans la wilaya de Jijel, au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, sollicitant son intervention pour annuler le  projet controversé de la cimenterie de Bellara.

C’est ce qu’indiquent les initiateurs de cette démarche à travers les informations communiquées aux médias. Il convient de rappeler qu’une trentaine d’associations ont apposé leur signature dans la pétition adressée au président de la République comme ultime recours dans sa tentative de s’opposer à l’implantation de cette infrastructure industrielle, critiquée pour ses effets hautement polluants sur la santé de la population et sur l’environnement d’une manière générale.

Outre les arguments écologiques sur lesquels repose cette pétition, de solides preuves sont également avancées pour tenter de convaincre que cette cimenterie n’ajoutera rien à un marché national du ciment en voie de saturation. Il convient de rappeler que la nouvelle de l’implantation de cette usine dans la zone de Bellara a déclenché les foudres de la population, qui s’est très vite mobilisée pour s’opposer à sa réalisation.

Des citoyens représentant un noyau de la société civile ont été reçus au cabinet du wali de Jijel, avant qu’ils ne lancent cette pétition pour recueillir la signature des associations locales en vue de faire entendre leur voix au président de la République. La cimenterie en question est prévue pour être réalisée sur une superficie de 20 ha sur le site industriel de Bellara par un groupe indien en partenariat avec des Algériens dans ce qui a été appelé SARL Super Industries.

Dans sa lutte contre l’implantation de ce projet, la population locale reste à l’écoute de ce qui va être décidé par le président de la République et ne compte plus que sur sa sagesse et son autorité pour la délivrer du cauchemar qu’elle vit depuis son annonce.  


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!