El Milia : La ville perd… son village | El Watan
toggle menu
vendredi, 18 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191017





El Milia : La ville perd… son village

21 avril 2015 à 10 h 00 min

Il faut rappeler qu’aux revendications de quelques citoyens, qui se sont massés au centre ville pour demander que soit mis fin à cette précarité, les P/APC a illico-presto réagi par l’envoi de cet engin pour démolir le centre-ville. La suite tout le monde la connait, puisque la rue Zighoud Youcef, défoncée de bout en bout, n’a jamais été réhabilitée qu’après plus d’une année de travaux, pendant que le boulevard du nord, qui a subi le même passage de cet engin, est à ce jour en chantier.

En réalité, cette décision n’est que le reflet d’une gestion hasardeuse des affaires locales, qui a fait perdre à cette ville son charme et la beauté de son village. Ce village est justement l’appellation héritée de l’époque coloniale pour désigner le centre de cette agglomération, connue pour avoir été un vivier de jardins, de fleurs et de rose qui ornaient son espace, ses rues et son mythique square. «C’est étonnant que le maire ne vienne pas faire des petites tournées pour s’enquérir de l’état du centre ville, qu’il vient voir ce que devient l’ancien village !», s’exclame un vieil homme, natif de ce village.

Au crépuscule de sa vie, cet octogénaire se rappelle qu’El Milia n’était pas ce village décadent, sale et délabré. «Il y avait des sources d’eau partout, on pouvait en compter jusqu’à plus d’une dizaine, au square, on admirait les poissons dans un aquarium et gare à celui qui y touchait, l’ordre était de règle, le village était rayonnant de beauté !», se remémore-t-il.

Tombées en ruine, les vieilles bâtisses en tuile du centre de ce village ne sont plus que le reflet d’une époque révolue. Plutôt préoccupés par l’improvisation de la réfection des trottoirs au détriment d’un réseau routier complètement dévasté, les responsables locaux ne semblent pas être trop émus par cet état de décrépitude. L’image chaotique de ce village est la parfaite illustration d’une ville mal gérée, qui a sombré, avec tout son espace urbain, dans la déliquescence.

 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!