Le dialogue «direct» suspendu | El Watan
toggle menu
dimanche, 26 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190526

Le dialogue «direct» suspendu

02 mai 2016 à 10 h 00 min

La délégation gouvernementale restera cependant à Koweït et poursuivra des négociations indirectes via le médiateur de l’ONU, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a déclaré un haut responsable gouvernemental, cité par l’AFP.

L’émissaire onusien avait réussi, samedi, à organiser des pourparlers directs, les premiers depuis le lancement des négociations le 21 avril, selon des membres de cette délégation. «Nous avons décidé de suspendre les pourparlers directs avec la délégation des comploteurs pour protester contre les violations continues du cessez-le-feu» décrété le 11 avril et «nous appelons l’ONU à agir sérieusement pour mettre fin à ces violations qui menacent de saper les pourparlers de paix», a ajouté le même responsable. Selon ce dernier, «les contacts se poursuivront avec le médiateur de l’ONU et les parrains» du processus de paix.

Ce développement est intervenu au lendemain de la prise par les rebelles chiites houthis d’une importante base militaire du Nord. La base Al Amaliqa, dans la province d’Amrane, a été reprise par un millier de rebelles houthis et leurs alliés, selon des sources militaires.
Les commandants de la base, située en territoire rebelle depuis 2014 ont «choisi la neutralité» dans le conflit qui ravage le pays.

«L’attaque contre la base (qui compte quelque 600 militaires) sape les consultations de paix à Koweït», avait prévenu plus tôt le ministre des Affaires étrangères, Abdelmalak Al Mekhlafi, chef de la délégation gouvernementale aux pourparlers. Et de poursuivre : «Nous avons voulu être patients pour restaurer la paix dans notre pays. Mais nous répliquerons de la manière adéquate à ce crime des Houthis.»
Les protagonistes s’accusent régulièrement de ne pas respecter la trêve.

En mars 2015, le conflit au Yémen a pris une dimension régionale avec l’intervention d’une coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite pour aider le régime à chasser les rebelles des territoires conquis, dont la capitale Sanaa. L’objectif est de chasser les Houthis de Sanaa, qu’ils occupent militairement depuis septembre 2014, et de rétablir le pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi.

«Agression»

Le leader des rebelles, Abdelmalik Al Houthi, dans un discours fin mars dernier, a qualifié la coalition menée par l’Arabie Saoudite d’«agression». «Un an après, nous constatons le résultat de cette agression (…). Le but était d’aider et de servir le peuple yéménite. Cette aide a pris la forme de meurtres criminels et de génocide.»

Depuis 2004, les Houthis mènent la guerre au pouvoir central de Sanaa. Jusqu’à 2010, six guerres ont eu lieu entre les deux belligérants. Le président de l’époque, Abdallah Saleh, les justifie par le fait que les Houthis veulent rétablir l’imamat aux dépens de la République. Le Qatar propose ses bons offices pour trouver une issue au conflit. Cependant, la médiation de 2007, suivie d’un traité en février 2008, n’ont pas empêché la reprise des combats en avril de la même année.

De son côté, Riyad est intervenu militairement en novembre 2009 à Saada, bastion des Houthis, une ville située à sa frontière. En août 2010, un autre traité a été signé à Doha entre le gouvernement et les insurgés.
Après le départ de Abdallah Saleh du pouvoir, ils poursuivent leur guerre contre les nouvelles autorités de Sanaa. En la circonstance, les partisans de l’ancien président deviennent les alliés des Houthis.

Les révoltes populaires de 2011 ont contrarié l’ambition de Abdallah Saleh qui s’apprêtait à modifier la Constitution pour se représenter à la présidentielle de 2013 et y rester à vie. Après avoir survécu à un attentat, il se fait soigner en Arabie Saoudite, où il signe, ensuite, un accord de transition qui le contraint à céder le pouvoir pour se retrouver aujourd’hui l’allié de ses ennemis d’hier, les Houthis.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!