La famine ravage la Corne de l’Afrique | El Watan
toggle menu
vendredi, 19 avril, 2019
  • thumbnail of elwatanwe20190419

La famine ravage la Corne de l’Afrique

12 septembre 2011 à 1 h 00 min

L ’organisation onusienne avait estimé précédemment à 12,4 millions le nombre de personnes nécessitant une aide alimentaire. Les pays essentiellement concernés par cette tragédie sont le Kenya, la Somalie et l’Ethiopie.
La Somalie est le pays le plus affecté par la crise alimentaire. Environ 3,6 millions de personnes dans le pays sont menacées par la famine, soit la moitié de sa population. Plus de la moitié des enfants somaliens sont sous-alimentés, six enfants meurent chaque jour de malnutrition.

L’ONU avait averti lundi dernier l’ONU, qui enregistre une sixième région en Somalie touchée et 750 000 nouvelles personnes désormais menacées de mort. «Au total, quatre millions de personnes sont en situation de crise en Somalie, dont 750.000 qui risquent la mort dans les quatre prochains mois», a prévenu le centre d’analyse pour la sécurité alimentaire (FSNAU) de l’ONU, cité par l’AFP. En juillet, l’Onu craignait pour la vie de 450 000 personnes, sur une population estimée à moins de 8 millions d’habitants.

Des dizaines de milliers de personnes sont déjà mortes, en majorité des enfants, rappelle l’ONU, qui souhaiterait voir l’aide internationale passer à la vitesse supérieure. Les Nations unies déclarent une région en famine quand au moins 20% des foyers sont confrontés à une grave pénurie alimentaire, 30% de la population y est en état de grave malnutrition et le taux de mortalité quotidien est au moins de 2 sur 10 000 personnes.     

Les pays africains ont consacré plus de 350 millions de dollars pour combattre la famine dans la région de la Corne de l’Afrique, et plus particulièrement la Somalie, avait indiqué le mois dernier le président de la Commission de l’Union africaine (CUA), Jean Ping. La Banque africaine de Développement (BAD) s’est taillée la part de lion de ces contributions avec un montant de 300 millions de dollars étalées sur la période 2011-2013. Selon M. Ping, ces fonds seront destinés, d’une part, à l’achat de nourritures, de médicaments et d’autres produits de première nécessité, ainsi qu’à la réalisation de projets générateurs de revenus pour la population des pays de la Corne de l’Afrique, notamment la Somalie durement touchée par la sécheresse. Selon le bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), la région de la Corne de l’Afrique a besoin de 2,4 milliards de dollars pour sortir de cette situation de crise.

En juillet dernier, la Banque mondiale a décidé d’octroyer plus de 500 millions de dollars pour faire face à l’urgence dans cette région, alors que l’Union européenne a apporté 100 millions d’euros.                             

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!