Guerre des Six Jours : Quand le roi Hassan II trahissait la cause arabe | El Watan
toggle menu
mercredi, 30 novembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Guerre des Six Jours : Quand le roi Hassan II trahissait la cause arabe

18 octobre 2016 à 10 h 00 min

Cet article très fouillé, signé par Kenza Filali, soutient que le roi Hassan II – dont le pays avait accueilli en septembre 1965 les chefs arabes lors d’un conclave secret destiné à évaluer les capacités militaires d’une coalition destinée à lancer une rapide offensive contre Israël – a trahi la cause arabe. Comment ? Ledesk.ma reprend de récentes révélations faites par un ancien chef des renseignements militaires israéliens, Yedioth Ahronoth, au Times of Israël qui soutiennent que «le Maroc a livré les enregistrements de la rencontre à l’Etat hébreu lui permettant de gagner la guerre des Six Jours». Israël, dit-il, doit largement sa victoire sur ses ennemis arabes dans la guerre des Six Jours de 1967 à l’aide secrète du Maroc. Ces témoignages inédits expliquent en outre les motivations de l’ancien roi du Maroc.

Le major-général Shlomo Gazit affirme également dans son témoignage au quotidien Yedioth Ahronoth que «la rencontre de 1965 des chefs d’Etat arabes a non seulement révélé que les rangs arabes étaient fortement divisés – de vifs échanges ont éclaté, par exemple, entre le président égyptien Gamal Abdel Nasser et le roi Hussein de Jordanie –, mais que les nations arabes étaient pour ainsi dire mal préparées pour le conflit». Les anciens militaires israéliens assurent que «c’est sur la base des enregistrements fournis aux Israéliens ainsi que d’autres informations de renseignements recueillis dans les années qui ont précédé la guerre qu’Israël a lancé une attaque préventive le matin du 5 juin 1967, bombardant des aérodromes égyptiens et détruisant presque tous ses avions de chasse».

«Les informations transmises par les services secrets marocains ont permis à l’armée de l’air israélienne de détruire au sol l’essentiel de la chasse égyptienne», affirment-ils. Selon Rafi Eitan, homme politique et ancien officier du renseignement israélien, «les Marocains ont donné toutes les informations nécessaires et ne nous ont rien caché. Ils ont tout livré immédiatement après que la conférence ait pris fin». Yedioth mentionne quant à lui que «le roi Hassan II avait secrètement enregistré la réunion de 1965 parce qu’il ne faisait pas confiance à ses invités de la Ligue arabe». Pendant la guerre, qui a pris fin le 10 juin, Israël a conquis la bande de Ghaza et pris le Sinaï à l’Egypte, la Cisjordanie à la Jordanie, et les hauteurs du Golan à la Syrie.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!