En bref… | El Watan
toggle menu
mercredi, 22 mai, 2019
  • thumbnail of 20190522

En bref…

27 juillet 2017 à 12 h 00 min

– UE-USA

La Commission européenne a promis hier «de réagir de façon appropriée en l’espace de quelques jours» si ses inquiétudes ne sont pas suffisamment prises en compte après l’adoption par le Congrès américain de nouvelles sanctions contre la Russie. Le projet de loi américain pourrait «avoir des effets unilatéraux qui auraient des conséquences sur les intérêts de la sécurité énergétique de l’UE», s’est inquiété le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, dans un communiqué.

– Egypte

La police égyptienne a annoncé hier avoir tué, dans un raid, quatre hommes impliqués dans une récente attaque meurtrière ayant visé ses effectifs, au moment où les forces de l’ordre sont régulièrement la cible d’attentats terroristes. Depuis que l’armée a destitué en 2013 le président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, les autorités égyptiennes font face à une vague d’attentats menés par des groupes extrémistes contre les militaires et les policiers, qui ont fait des centaines de morts.

– Tunisie

Londres a assoupli hier ses recommandations aux touristes voyageant en Tunisie, mettant fin à sa consigne d’annuler tout voyage non essentiel à Tunis et dans les principaux sites touristiques. «Cette mise à jour reflète notre dernière évaluation, selon laquelle le risque qui pèse sur les ressortissants britanniques en Tunisie a changé», a indiqué dans un communiqué le secrétaire d’Etat au Moyen-Orient et à l’Afrique du Nord, Alistair Burt. «Cela s’explique notamment par l’amélioration des conditions de sécurité mises en place par les autorités tunisiennes et l’industrie touristique, depuis les attaques terroristes de 2015», a-t-il précisé.

– Vatican

Le cardinal George Pell, n°3 du Vatican, s’est présenté hier pour sa première comparution devant les juges de Melbourne (sud-est de l’Australie) pour des soupçons d’agression sexuelle. Le cardinal, âgé de 76 ans et responsable des finances du Vatican, avait été inculpé fin juin pour «des délits d’agression sexuelle» remontant à plusieurs décennies, quand il était un responsable de l’Eglise catholique australienne. Le cardinal rejette catégoriquement ces accusations. Numéro trois de facto de la hiérarchie du Vatican, le prélat a dû se plier aux contrôles de sécurité du palais de justice, où aucune disposition spéciale à son égard n’avait été prise.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!