En bref… | El Watan
toggle menu
mardi, 27 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

En bref…

07 juillet 2017 à 12 h 00 min

– Malawi : Huit personnes tuées lors d’une bousculade dans un stade

Au moins 8 personnes, dont 7 enfants, sont mortes hier au Malawi lors d’une bousculade survenue dans un stade de la capitale administrative Lilongwe avant des cérémonies pour la fête de l’indépendance, a déclaré la police. «Je peux confirmer que huit personnes ont été tuées à la suite d’une bousculade, sept enfants âgés d’environ 8 ans et un adulte», a déclaré le porte-parole de la police James Kadadzera.

Soixante-deux autres personnes ont également été hospitalisées dans le principal hôpital de Lilongwe, selon M. Kadadzera. Aucun détail sur les circonstances du drame n’a été immédiatement rendu public. «Mon gouvernement fera tout ce qu’il peut pour aider les familles en deuil», a déclaré le président Peter Muthurika lors d’une autre cérémonie, «nous pleurons les victimes avec vous».

– Mali : Affrontements meurtriers entre signataires de l’accord de paix

Des affrontements entres groupes armés signataires de l’accord de paix au Mali ont fait trois morts hier dans le nord-est du pays, a-t-on appris de source de sécurité étrangère dans la région de Kidal. La Mission de l’ONU au Mali (Minusma) a condamné dans un communiqué des «violations continues et accrues du cessez-le-feu par les deux mouvements signataires de l’accord» de mai-juin 2015, les groupes armés pro-gouvernementaux réunis au sein de la «Plateforme» et la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA, ex-rébellion à dominante touareg).

La Minusma dénonce notamment «les affrontements armés en cours au sud d’Aguelhok», sans fournir de bilan. «Au moins trois personnes ont été tuées hier lors d’affrontements entre la Plateforme et la Coordination des mouvements de l’Azawad», a déclaré la source de sécurité étrangère sous le couvert de l’anonymat.

– Afghanistan : Pas encore de décision de la CPI sur une enquête

Les procureurs de la CPI ont décidé de reporter leur décision de lancer ou non une enquête sur d’éventuels crimes de guerre commis en Afghanistan, le temps d’examiner de nouvelles informations fournies par le gouvernement afghan. Fin 2016, la procureur de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, avait dévoilé les résultats d’un long examen préliminaire sur les atrocités commises depuis mai 2003 en Afghanistan. Elle affirmait «avoir une base raisonnable permettant de croire» que les forces armées américaines, l’agence de renseignement CIA, les talibans et leurs alliés ainsi que les forces gouvernementales afghanes auraient commis des crimes de guerre.

Mme Bensouda avait alors indiqué qu’elle déciderait «de façon imminente» si elle demanderait ou non aux juges l’autorisation d’ouvrir une enquête sur ces crimes présumés. Or, le rapport présenté par la procureure «a provoqué des réactions, notamment du gouvernement afghan qui, dans la foulée, a soumis des informations substantielles au bureau (de la procureure) en début d’année», ont expliqué les procureurs hier.

– Syrie : Deux morts dans un attentat suicide à Hama

Au moins deux personnes ont été tuées et neuf blessées hier dans un attentat suicide dans une station de bus à Hama, dans le centre de la Syrie, ont rapporté des médias. Un terroriste a fait exploser sa ceinture explosive à la station de bus de la ville, faisant au moins deux morts et neuf blessés, selon les médias.

La ville de Hama, chef-lieu de la province du même nom, est sous le contrôle du gouvernement syrien en guerre contre les terroristes dans le pays meurtri par un conflit dévastateur depuis mars 2011. Même si des violences y ont eu lieu, Hama a dans l’ensemble été épargnée par les destructions ayant touché d’autres grandes villes du pays depuis le déclenchement du conflit qui a fait plus de 320 000 morts.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!