Timane Erdimi, l'homme qui fait trembler N'Djamena | El Watan
toggle menu
mardi, 28 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Timane Erdimi, l’homme qui fait trembler N’Djamena

09 mai 2009 à 21 h 58 min

Musulman élevé chez les jésuites de Beyrouth, l’ancien directeur de cabinet du chef de l’Etat dirige depuis plusieurs années une rébellion dans l’est du Tchad. Il est issu de l’ethnie Zaghawa, vivant au Tchad, mais aussi au Darfour (Soudan) et relativement proche des Toubous-Goranes. Cette ethnie ne représente que 2% de la population du Tchad mais tient les rênes du pouvoir depuis l’arrivée du président actuel Idriss Déby Itno en décembre 1990. Farouche opposant du régime en place, Timane Erdimi a été élu président de l’Union des forces de la résistance (URF), (qui mène actuellement la rébellion) en janvier 2009, ayant ainsi sous sa férule les plus grosses factions rebelles tchadiennes, à savoir l’UFCD du colonel Adouma Hassaballah, l’UFDD du général Mahamat Nouri, l’UFDD/F de Abdelwahit Aboud Makaye, le FPRP de Adam Yacoub, le FSR de Ahmat Hassaballah Soubiane, le CDR de Albadour Acyl Ahmat et son mouvement le RFC.

Son mouvement RFC, qui est membre de l’UFR, était l’un des plus actifs mouvements de rebelles. Il comportait environ 1700 hommes au début 2008. Sa base arrière se trouvait à l’Est. A cause de ses actions militaires, il avait fait l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par le gouvernement tchadien en 2007. Il a été même condamné par contumace par le tribunal de N’Djamena. Pour lui, l’UFR œuvre pour l’avènement d’un Etat de droit basé sur l’égalité, la démocratie et la justice. «Il estime que «le régime de Déby a perdu la boussole politique et ne sait sur quel pied danser, à tel point qu’il est incapable de faire face à ses problèmes internes». Jadis «ami» et «proche», Timane Edrimi est considéré actuellement comme l’ennemi «juré» du président Déby. Il est ainsi devenu la première cible des forces gouvernementales qui veulent sa tête. D’ailleurs, quelques heures seulement après avoir été élu à la tête de l’UFR, sa sœur cadette Gani Nassour fut assassinée dans la capitale. Timane Edrimi a promis de la venger.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!