Marché des assurances : Alliance affiche une bonne santé | El Watan
toggle menu
dimanche, 26 mai, 2019
  • thumbnail of elwatan20190526

Marché des assurances : Alliance affiche une bonne santé

07 décembre 2016 à 10 h 00 min

Dans un contexte difficile pour les assurances, marqué par l’érosion des profits et la fragilisation de la branche automobile, Alliance Assurances multiplie les actions de consolidation de ses comptes et de sa position sur le marché. L’assureur qui annonçait hier une hausse de 3,5% de son chiffre d’affaires, à 4,105 milliards de dinars à fin novembre dernier, montre une belle résilience face à la situation de déprime que connaît le marché.

Contrairement aux tendances prévues du marché, Alliance Assurances a vu le niveau de ses provisions techniques croître à 4 milliards de dinars sur les 11 premiers mois de l’année, soit l’équivalent de deux fois la valeur de ses engagements. Cet élément financier interprète une bonne solvabilité de la compagnie de Hassan Khelifati, invité hier au forum du journal El Mihwar.

Le responsable d’Alliance Assurances a fourni des détails sur une évolution exceptionnelle de la cadence de règlement des sinistres, marquant une baisse appréciable du passif ainsi que des délais de régularisation. «Grâce aux nouveaux process adoptés depuis septembre 2015, nous avons augmenté la cadence de règlement des sinistres de 81,45% pour les dossiers déclarés en 2016. Sur 10 dossiers déclarés au cours de l’année 2016, 8 sont déjà réglés», indique Hassan Khelifati, PDG d’Alliance Assurances.

Les statistiques en témoignent : sur 33 285 dossiers déclarés en 2016, 27 110 ont déjà été réglés à fin novembre. Quant aux dossiers antérieurs à l’actuel exercice, leur nombre, toutes années et branches confondues, ne dépasse pas les 2500 sur un volume de contrat qui avoisine les 300 000 annuellement. Autres signes de bonne santé de l’assureur, le nombre des contrats a évolué à 258 000 au 30 novembre dernier, contre 228 000 à la même période du dernier exercice, tandis que la structure du portefeuille s’équilibre davantage pour 52% des risques particuliers, assurance automobile comprise, contre 48% des risques entreprises.

Ainsi, à l’heure où les tendances du marché virent plutôt à la stagnation avec au tableau une croissance presque nulle de 0,7% des assurances dommages en 2015, Alliance Assurances résiste bien et fait des scores qui vont à l’opposé du mouvement du marché. La recette : «Nous avons fortement investi dans la maîtrise des coûts généraux, dans la réduction du phénomène de la fraude, dans l’introduction de nouveaux services et produits ainsi que dans la consolidation de l’entreprise plus globalement», explique le PDG de la compagnie. Hassan Khelifati assure que son entreprise va évoluer de plus en plus vers l’amélioration et la sophistication des services et des produits d’assurances pour anticiper un éventuel méfait de la crise sur le comportement des assurés.

Dans les starting-blocks figurent de nouveaux produits mis à l’essai. Les produits convergent vers une meilleure gestion des sinistres, une réduction à 48 heures des délais de règlement, ainsi que vers la prise en charge de l’aspect lié au pouvoir d’achat des ménages. Par ailleurs, même si l’année s’annonce bonne pour sa compagnie, Hassan Khelifati met en garde contre un problème systémique qui risque d’affecter le marché des assurances, tant l’équilibre financier des compagnies est mis à rude épreuve par une hausse des niveaux d’indemnisation à l’heure où les profits continuent de s’éroder.  

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!