Environnement | El Watan
toggle menu
mardi, 25 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190625
  • Pub Alliance Assurance

Environnement

15 mars 2006 à 0 h 00 min

La coopération allemande représentée par l’organisme GTZ se propose d’apporter son assistance à ces entreprises afin d’établir des stratégies environnementales. Le gouvernement allemand a débloqué la somme de 1,2 million d’euros pour la première étape de réalisation de ce projet qui s’étale sur six ans. Les opérateurs économiques de l’Algérie, de la Tunisie et du Maroc sont sensibilisés sur l’importance de cet aspect dont ils devraient tenir compte dans leur processus de mise à niveau, estiment les experts et les représentants d’organismes algériens et allemands qui ont pris part à un séminaire sur la mise à niveau environnementale et les incitations économiques qui s’est tenu, hier, à l’hôtel El Aurassi. L’Algérie est représentée dans le REME par la Chambre algérienne du commerce et de l’industrie, dont le directeur général est M. Chami, le Maroc par la Confédération générale des entreprises du Maroc et la Tunisie par l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat. M. Chami a indiqué que les entreprises ont intérêt à adhérer à ce réseau et d’entreprendre des actions dans le sens de la protection de l’environnement. «Il a été constaté que les entreprises qui font attention à la question de l’environnement à travers le monde enregistrent un meilleur taux de croissance que celles qui ne s’en soucient pas», a-t-il expliqué tout en ajoutant que les industriels algériens sont donc appelés à faire des efforts en matière de protection de l’environnement. Il a souligné qu’en Algérie, les entreprises commencent à prendre conscience de la nécessité de préserver l’environnement. Et de citer le cas des cimenteries qui se sont toutes conformées aux normes internationales en se dotant de filtres afin que l’air ne soit pas pollué par les rejets de ces usines. Selon lui, plusieurs entreprises investissent aujourd’hui pour que leurs infrastructures ne soient pas un vecteur de pollution.
Selon une représentante de l’organisme GTZ, le REME n’en est encore qu’à sa phase de lancement où des rencontres sont organisées dans les trois pays du Maghreb concernés pour leur en faire connaître les tenants et les aboutissants. Il devrait connaître sa vitesse de croisière à partir du mois de juin. Les initiateurs de ce programme ambitionnent de promouvoir ce qu’ils appellent «la mise à niveau environnementale».

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!