toggle menu
lundi, 18 mars, 2019
  • thumbnail of 20190318 (1)

Abdelkader Messahel : «La réouverture de la frontière n’a pas été évoquée»

23 janvier 2012 à 1 h 00 min

«C’est une question qui n’a pas été évoquée lors des différentes réunions entre les parties algérienne et marocaine», a ajouté M. Messahel dans une rencontre avec la presse, faisant observer que cette question «trouvera sa solution un jour».
Début janvier, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, avait déclaré que la fermeture des frontières entre «les deux pays frères n’a jamais été considérée comme une décision définitive», précisant que «le rapprochement qui s’opère depuis plusieurs mois avec le Maroc plaide pour une normalisation des relations à terme avec ce pays».

M. Messahel a indiqué, par ailleurs, que la visite, lundi et mardi, en Algérie, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du royaume du Maroc, Saâd-Eddine El Othmani, à l’invitation de son homologue algérien, s’effectue dans le cadre du «renforcement» des relations entre les deux pays ; elle s’inscrit également dans un contexte marqué par des changements dans le monde et à la veille d’une «volonté partagée» de tous les pays de la région de «dynamiser» l’Union du Maghreb arabe (UMA).

M. Messahel a rappelé qu’une série de visites a été effectuée ces deux dernières années par des ministres des deux pays. «Les réunions sectorielles aboutissent beaucoup plus», a-t-il dit, rappelant qu’en novembre 2011 à Marrakech (Maroc), l’Algérie et le Maroc avaient convenu d’élargir ces visites à plusieurs secteurs. «C’est cette densification qui va donner plus de visibilité aux rapports entre les deux pays», a souligné M. Messahel.

Le Maroc est le premier partenaire de l’Algérie dans la région et en Afrique en termes d’échanges commerciaux, a-t-il rappelé. La dernière visite d’un ministre marocain des Affaires étrangères en Algérie remonte à 2003. M. Messahel annoncera en outre que la réunion regroupant les ministres des Affaires étrangères de l’UMA se tiendra «probablement» le 17 février 2012 à Rabat (Maroc). L’Algérie a demandé à inscrire les questions sécuritaires à l’ordre du jour de la réunion, a précisé M. Messahel.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!