Afrique du sud : une Lolita censurée au Festival du film de Durban | El Watan
toggle menu
mardi, 20 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190820

  • Pub Alliance Assurance




Afrique du sud : une Lolita censurée au Festival du film de Durban

25 juillet 2013 à 10 h 00 min

La projection du film, Of good report («Bien sous tout rapport») du réalisateur sud-africain Jahmil Qubeka — qui a fait appel — était prévue jeudi dernier en ouverture de ce grand rendez-vous annuel du cinéma en Afrique du Sud, mais elle n’aura finalement jamais lieu. «Le film contient une scène assimilée à de la pornographie infantile et   nous ne sommes pas en mesure légalement de le montrer», a expliqué le directeur du festival, Peter Machen, cité par une attachée de presse contactée par l’AFP.

«Je suis vraiment désolé», a-t-il ajouté, en notant que par respect pour le   réalisateur, aucun autre film n’a été présenté à la place, mais seulement le   message couperet du Bureau pour la classification des films et des publications. Selon lui, c’est d’autant plus dommage que le film «présente une histoire   traitant d’un vrai et troublant problème de société lié aux abus rampants de pouvoir dans notre pays». Cette interdiction a suscité un début de polémique, une association de défense des enfants donnant raison à la censure estimant que «toute représentation inutile de la violence exercée sur des enfants devait être en règle générale évitée», d’autres protestant contre une intervention   excessivement moralisatrice. L’action du film est située dans une petite ville et la séduisante élève de 16 ans, victime de la cour assidue de son professeur nettement attiré par les très jeunes filles, est interprétée par une actrice de 23 ans.  
 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!