Secteur de l’éducation : Pressions sur les œuvres sociales | El Watan
toggle menu
samedi, 04 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan04072020




Secteur de l’éducation : Pressions sur les œuvres sociales

09 avril 2018 à 12 h 00 min

Les serrures ont été changées sur ordre du directeur de l’éducation, a-t-on appris auprès de membres de la commission. Cette situation a contraint les employés à exercer en pleine cour devant ce qui tient lieu de magasin.

De plus, plusieurs membres de la commission ont vu leur décision de détachement annulée et des décisions de mutation dans des établissements leur ont été signifiées, mettant ainsi fin à la commission elle-même, alors que le mandat ne doit s’achever qu’à la fin mai.

Outre cela, les services et prestations que couvrait la commission ont été ralentis, pour ne pas dire suspendus. En effet, des milliards de prêts pour achat de logements, de véhicules, d’extensions d’habitations et des prises en charge de consultations générales et spécialisées, ainsi que des analyses et des radiographies, sans parler des primes de départ à la retraite vont être bloquées par le ralentissement des services désormais réduits à une peau de chagrin.

Selon M. Badaoui, membre de la commission, «l’entrevue que j’ai eue avec le directeur de l’éducation pour connaître les raisons de cette mise à l’écart illégale et pour protester contre l’exclusion du vice-président, a permis de lever le voile sur les véritables motifs de ce véritable chantage : le directeur de l’éducation a avoué que c’est parce que nous appartenons au syndicat Cnapeste. Il a toutefois reconnu son erreur dans l’exclusion du vice-président de la commission».

Selon lui, ce comportement est une atteinte aux libertés syndicales et à la réglementation en vigueur concernant le fonctionnement des œuvres sociales, dont seules des élections peuvent sanctionner un mandat. «Le comportement du directeur de l’éducation de Boumerdès ressemble à un chantage.

Car il ne faut pas omettre que ces pratiques condamnables se déroulent en toile de fond du conflit qui oppose le ministère de l’Education et le Syndicat des enseignants élargis, le Cnapeste», estime-t-il. Pourtant, jusque-là les 9 membres de cette commission se sont acquittés de leurs tâches en direction de tous les enseignants sans tenir compte de leur appartenance syndicale.         
 
 



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!